ANRS-MIE

L’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, créée le 1er janvier 2021, est une agence autonome de l’Inserm. Elle a pour missions l’animation, l’évaluation, la coordination et le financement de la recherche sur le VIH/sida, les hépatites virales, les infections sexuellement transmissibles, la tuberculose et les maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes (notamment les infections respiratoires émergentes, dont la Covid-19, les fièvres hémorragiques virales, les arboviroses).

L’agence couvre tous les domaines de la recherche : recherche fondamentale, clinique, en santé publique et en sciences de l’homme et de la société ; son organisation met l’accent sur l’innovation et le renforcement de partenariats internationaux. 

Avec une approche One Health, s’intéressant à la santé humaine, animale et à l’impact de l’homme sur l’environnement, l’agence prépare la réponse aux enjeux scientifiques posés par les maladies émergentes et à son déploiement en temps de crise.

L’ANRS | Maladies infectieuses émergentes est placée sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et du ministère des Solidarités et de la Santé. Elle est dirigée par le Pr Yazdan Yazdanapanah.

L’agence fédère et anime plusieurs réseaux nationaux et internationaux de chercheurs et de médecins employés par les principaux organismes de recherche, universités, centres hospitaliers ou associations. Les associations de patients et les représentants de la société civile sont pleinement intégrés à sa gouvernance et à son fonctionnement.

www.anrs.fr

Filtrer par :
Résultats par page :

PEPR MIE 2024 - Volet 1 Accélérer l’acquisition de connaissances sur les MIE

ANRS-MIE

L'ANRS MIE lance le deuxième AAP du PEPR MIE, Mesure 2 de la Stratégie d'accélération des maladies infectieuses émergentes  et des menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiquessoutenue par France 2030. Cet AAP 2024 vise à poursuivre les efforts de recherche inities avec l’AAP 2023, en se concentrant sur les trois volets prioritaires du PEPR :  Volet 1 - Accélérer l’acquisition de connaissances sur les MIE, Volet 2 - Organiser et développer de nouveaux traitements, vaccins et autres outils de prévention, diagnostics et outils de surveillance pour les MIE, Volet 3 - Permettre aux politiques publiques et à la société de faire face aux crises épidémiques Les projets doivent être interdisciplinaires, multipartenaires, centrés sur les arboviroses, les fièvres hémorragiques virales et les viroses respiratoires émergentes ou réémergentes, pour une durée de 2 à 3 ans Le financement minimum par projet est d'1 million d'euros pour les volets 1 et 2, avec aucune exigence minimale pour le volet 3. Les propositions doivent être soumises en anglais via la plateforme Apogée entre le 8 avril et le 10 juin 2024 en utilisant les formulaires dédiés L’ensemble des informations relatives à cet AAP figurent dans le Texte de l’AAP et le Règlement financier. L’AAP 2024 du PEPR MIE couvre des aspects complémentaires à ceux ciblés par le WP3 du PEPR Prezode « Surveillance épidémiologique et systèmes d'alerte précoce"...