Déjà 400 appels publiés sur le portail !

De nouveaux partenaires, acteurs du financement de la recherche, continuent de rejoindre le portail appelsprojetsrecherche.fr pour relayer la publication de leurs appels. Le portail permet ainsi une meilleure visibilité de l’offre de financement de la recherche sur projets, dans toute sa diversité. Il facilite la recherche de financement et permet aux chercheurs d’être notifiés des nouveaux appels à venir correspondant à des critères spécifiques.

Lire la suite

Bienvenue sur le portail appelsprojets recherche.fr Bienvenue sur le portail appelsprojetsrecherche.fr

Consultez les appels à projets et à candidatures du portail.

108 résultats

Pré-annonce : Biodiversité et Changements Transformateurs – BiodivTransform (Appel Biodiversa+ 2024-2025)

ANR

Biodiversa+, le partenariat européen pour la biodiversité dans le cadre d'Horizon Europe, lancera le 10 Septembre 2024 un nouvel appel à projets de recherche transnationaux co-financé par la Commission Européenne sur la Biodiversité et les changements transformateurs (appelé BiodivTransform). Cet appel s’inscrit dans un programme phare de Biodiversa+ "Soutenir la transformation sociétale pour l'utilisation et la gestion durables de la biodiversité". Alors que les crises mondiales de la perte de biodiversité, du changement climatique et de la pollution sont étroitement liées, il est urgent de comprendre les compromis et les interconnexions, tant en termes de facteurs que d'effets. Dans ce contexte, cet appel contribuera, avec d’autres actions, à atteindre l'un des objectifs stratégiques du partenariat : produire des connaissances utiles et applicables pour un changement transformateur permettant d’arrêter voire d’inverser le déclin de la biodiversité (Agenda stratégique de recherche et d'innovation de Biodiversa+, 2021). Le changement transformateur peut être défini comme "une réorganisation fondamentale de l'ensemble d'un système à travers des facteurs technologiques, économiques et sociaux, y compris les paradigmes, les objectifs et les valeurs nécessaires à la conservation et à l'utilisation durable de la biodiversité" (IPBES 2019). Le présent appel vise donc à soutenir des projets de recherche et d'innovation interdisciplinaires, transdisciplinaires et/ou intersectoriels qui auront pour but d'identifier, d'analyser et de comprendre les processus de transformation susceptibles d'arrêter voire d'inverser le déclin de la biodiversité. Les connaissances générées contribueront à la sauvegarde de la biodiversité et des écosystèmes, ainsi que des bénéfices qu’ils procurent aux humains, grâce aux changements transformateurs. Les projets déposés devront faire preuve d'excellence académique et d'un potentiel d'impact sociétal et politique sur la biodiversité, et viser à relier la science, la société, la politique et les pratiques en vue d'un changement transformateur. Il n’y a pas de restrictions environnementales ni géographiques spécifiques pour cet appel : tous les milieux (terrestres, marins, côtiers, eau douce, etc.) sont éligibles. Construire des consortia de recherche internationaux Les consortia devront inclure des équipes de recherche provenant d’au moins 3 pays participant financièrement à l'appel, dont minimum deux États membres ou pays associés de l'Union Européenne. Nota Bene : tous les États membres de l'UE et pays associés ne participeront pas financièrement à cet appel. Merci de vous référer à la liste ci-dessous pour connaître les pays qui ont exprimé un intérêt préliminaire. Un budget global de plus de 40 millions d'euros a été provisoirement réservé par la Commission Européenne et 34 pays dont la France via l’ANR. La liste complète des pays ayant exprimé un intérêt préliminaire à participer à cet appel est : Afrique du Sud, Allemagne (participation à confirmer), Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France (ANR), Hongrie, Iles Féroé, Irlande, Islande, Israël, Italie (MUR : participation à confirmer), Italie (Province de Bolzano), Lettonie, Lituanie, Maroc, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan, Tunisie et Turquie. Cette liste sera régulièrement mise à jour sur le site de Biodiversa+ jusqu’à l’ouverture officielle de l’appel....

Appel à projets Science avec et pour la société – Recherches participatives 2 deuxième édition, 2024

ANR

C’est pourquoi l’ANR, désireuse de contribuer au développement et à la structuration des recherches participatives et consciente de la diversité des attentes, a programmé en 2022 et 2023 deux appels à projets complémentaires et successifs qui visent à couvrir ce domaine dans son extension maximale : Ils s’appuient sur la définition large des sciences et recherches participatives qui fait consensus en France depuis 2017, en tant que « formes de production de connaissances scientifiques auxquelles participent, avec des chercheurs, des acteurs de la société civile, à titre individuel ou collectif, de façon active et délibérée  ». Ils sont ouverts à toutes les disciplines académiques et à tous les questionnements scientifiques relevant d’enjeux sociétaux et orientés vers la recherche de solutions. Si les sciences de la santé, de la vie et de l’environnement ont été les premières à s’engager dans le mouvement des sciences participatives, tous les champs de la recherche scientifique sont désormais concernés. Ils s’adressent à deux grands types de projets, de maturités différentes : l’appel « Recherches participatives 1 », publié en juillet 2022, visait à soutenir le développement de projets émanant de collectifs déjà constitués autour d’une problématique scientifique conjointement élaborée par des acteurs académiques et des acteurs non-académiques, porteurs d’enjeux sociétaux. Le financement maximum était de 250 k€ par projet sur une durée inférieure ou égale à deux ans. le présent appel « Recherches participatives 2, « 2ième édition » vise, comme le précédent, ouvert en 2023  (SAPS-RA-RP2-23),  à accompagner la maturation de projets en émergence sur une durée de 12 à 18 mois avec un financement maximal de 100 k€ par projet. Webinaire de présentation de l'appel jeudi 18 juillet à 15h Lien d’enregistrement...

Appel à projets Science avec et pour la société – Recherches participatives 2 deuxième édition, 2024

ANR

Ils s’appuient sur la définition large des sciences et recherches participatives qui fait consensus en France depuis 2017, en tant que "formes de production de connaissances scientifiques auxquelles participent, avec des chercheurs, des acteurs de la société civile, à titre individuel ou collectif, de façon active et délibérée". Ils sont ouverts à toutes les disciplines académiques et à tous les questionnements scientifiques relevant d’enjeux sociétaux et orientés vers la recherche de solutions. Si les sciences de la santé, de la vie et de l’environnement ont été les premières à s’engager dans le mouvement des sciences participatives, tous les champs de la recherche scientifique sont désormais concernés. Ils s’adressent à deux grands types de projets, de maturités différentes : l’appel "Recherches participatives 1", publié en juillet 2022, visait à soutenir le développement de projets émanant de collectifs déjà constitués autour d’une problématique scientifique conjointement élaborée par des acteurs académiques et des acteurs non-académiques, porteurs d’enjeux sociétaux. Le financement maximum était de 250 k€ par projet sur une durée inférieure ou égale à deux ans. le présent appel « Recherches participatives 2, « 2e édition » vise, comme le précédent, ouvert en 2023  (SAPS-RA-RP2-23), à accompagner la maturation de projets en émergence sur une durée de 12 à 18 mois avec un financement maximal de 100 k€ par projet....

Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense : appel thématique sur l’énergie - 2024

ANR

Le programme ASTRID énergie cherche à identifier les ruptures potentielles liées à la fois aux domaines de la défense, de la recherche civile et de l’industrie dans le domaine de l’énergie, et plus particulièrement des thématiques décrites ci-après. Les projets dont la durée sera comprise entre 18 et 36 mois menés dans ce programme s’inscrivent dans un cadrage général de l’action de l’AID et de la DGA destiné à anticiper et à maîtriser l’évolution des technologies nécessaires et utilisables dans les futurs systèmes de défense et de sécurité. Ils peuvent également relever d’une « recherche fondamentale » ou « d’une recherche industrielle ». Le présent appel thématique sur l’énergie est dédié aux recherches à caractère dual à bas niveau de maturité technologique. Les projets s’inscrivent dans l’un des axes détaillés dans le texte de l’appel à projet : Electrification en tant que complément aux énergies fossiles Carburants alternatifs Valorisation de l’énergie fatale...

PEPR Exploratoire Maths-VivES : "Mathématiques en Interaction, pour le Vivant, l’Environnement et la Société" - Appel à projets - 2024

ANR

Le PEPR Maths-Vives se déclinera en trois grands axes thématiques. L’axe Environnement s’intéressera au développement et à l'analyse de modèles pour des problématiques environnementales comme le changement climatique, les nouvelles énergies. L’axe Vivant permettra de mieux comprendre et gérer des questions autour des réseaux et interactions à toutes les échelles du vivant, l’évolution de la biodiversité, l’aide au diagnostic, le suivi de patients, la détection précoce des anomalies de santé. L’axe Société développera des thématiques plus axées sur la société humaine : mobilités et circulation des biens, des savoirs, comportements collectifs, réseaux, géographie, urbanisme. Chaque projet déposé devra ainsi compter au moins deux coordinateurs dont l’un sera mathématicien. Un des coordinateurs sera le responsable du projet vis-à-vis de l’ANR. Ce projet s'articulera autour d'une équipe pluridisciplinaire, y compris grâce au recrutement de doctorants ou post-doctorants d'horizons disciplinaires différents et complémentaires pour traiter les multiples facettes de chaque sujet. Il mobilisera un développement conséquent de mathématiques nouvelles, des savoirs, des informations et des méthodologies variés, au travers de groupes de scientifiques de disciplines scientifiques complémentaires, à ancrer dans une approche interdisciplinaire. Ce type d’appel est ouvert aux scientifiques issus des établissements français d’enseignement supérieur et/ou de recherche souhaitant proposer des contributions pour répondre aux objectifs de Maths-Vives. Le dépôt des projets est attendu avant le 17 octobre 2024 à 11h. Les projets seront évalués par un jury scientifique international indépendant, pouvant demander une audition des projets. L’AAP mobilisera au maximum 5 millions d’euros et le montant de l’aide demandée par projet doit se situer entre 350 k€ et 600 k€ pour une durée de 3 à 5 ans. Attention : le texte de l’AAP a été mis à jour le 11/07/2024...

Appel à projets franco-finlandais Maupertuis 2025

Institut Français de Finlande

L’Institut français de Finlande, le ministère français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la Société Scientifique de Finlande lancent un appel à projets conjoint pour initier et renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de la science, de l’innovation et de l’enseignement supérieur.A cette fin, deux sous-appels sont envisagés : Mobilité courte des chercheurs (RSM) : afin d’initier ou de renforcer la coopération dans les domaines de la science, de l’innovation et de l’enseignement supérieur dans toutes les disciplines, ce sous-appel permet à des chercheurs sélectionnés, jeunes ou confirmés, de Finlande et de France (dans les deux sens) de rendre visite à leurs homologues pour une courte période allant de quelques jours à quelques semaines.Les doctorants et les jeunes chercheurs sont encouragés à poser leur candidature. Les financements iront de 1 200 à 2 400 euros selon la durée de la mobilité et couvriront les frais de voyage, d’hébergement et de séjour. Atelier « Enseignement supérieur, recherche et innovation » (ERI-W) : le sous-appel ERI-W vise à renforcer les collaborations entre chercheurs français et finlandais par le biais d’un workshop de quelques jours impliquant plusieurs chercheurs (environ 15) qui peut avoir lieu en Finlande ou en France, dans n’importe quelle discipline. L’atelier doit être ciblé et concret. Le format de l’atelier peut être multilatéral plutôt que bilatéral, notamment en vue d’une future candidature Horizon Europe ou ERASMUS+.Les financements s’élèveront à un maximum de 6 000 euros....