Inserm

L’Inserm réunit 15 000 chercheurs, ingénieurs, techniciens et personnels administratifs, avec un objectif commun : améliorer la santé de tous par le progrès des connaissances sur le vivant et sur les maladies, l’innovation dans les traitements et la recherche en santé publique.

Améliorer la santé humaine
Depuis sa création en 1964, l’Inserm a été l’acteur d’avancées médicales majeures : premiers tests de diagnostic prénatal, décryptage des mécanismes du système HLA, première fécondation in vitro, identification du virus du sida, radiothérapie contre le cancer, première greffe de peau, stimulation cérébrale profonde, thérapie génique…

Cette mission s’appuie sur le travail de 9 instituts thématiques, dont le rôle est de réaliser l’état des lieux de la recherche dans leur domaine et d’animer cette recherche. Par ailleurs, les recherches sur le sida et les hépatites B et C sont conduites et financées par l’ANRS, agence autonome de l’Inserm.

L’Institut se distingue par l’excellence scientifique de ses équipes, mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire de recherche au lit du patient.

Aujourd’hui, l’Inserm est au 1er rang européen des institutions académiques de recherche dans le domaine biomédical, avec près de 12 000 publications par an, et au 2e rang mondial derrière les National Institutes of Health (NIH) intra-muros. L’Inserm est en outre le 9e organisme public de recherche les plus innovants au monde, selon le classement Thomson-Reuters 2016.

Jouer un rôle majeur dans la coordination de la recherche en santé
Depuis toujours, l’Inserm travaille en étroit partenariat avec l’Hôpital, l’Université et d’autres établissements publics. La plupart de ses structures de recherche sont mixtes, implantées au plus près des lieux de soin et d’enseignement. Ces partenariats sont un gage de succès, par la mutualisation des compétences, l’attractivité pour les talents et la proximité avec les patients.

L’Inserm est l’un des membres fondateurs d’Aviesan, l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, dont il assure la présidence. Coordination scientifique des thématiques de recherche, coordination opérationnelle des projets et des ressources : Aviesan favorise une meilleure réactivité et efficacité de la recherche française.

Agir pour et avec la société
Pionnier de l’éthique
Les découvertes en santé et leurs applications suscitent de nombreuses questions relatives au respect du vivant et à l’éthique. L’Inserm a conduit à la création du Comité consultatif national d'éthique en 1983. Le Comité d’éthique de l’Inserm est quant à lui un acteur à part entière du dialogue entre la communauté scientifique et la société. Il apporte son soutien aux personnels de l’Institut, pour identifier et intégrer les questions d’éthique dès la conception de leurs projets.

Expert en santé
Face à l’évolution rapide des enjeux de santé publique, l’Inserm développe et produit depuis 1993 ses Expertises collectives. Impulsés sur saisine des pouvoirs publics ou auto-saisine, ces travaux offrent aux autorités publiques et aux élus une aide à la décision précieuse sur des problématiques sensibles : amiante, plomb, rythmes biologiques de l’enfant, handicaps...

Avec et pour les malades
Créés en 2004, le Groupe de réflexion avec les associations de malades (Gram) et la mission Associations recherche & société coordonnent les programmes d’action entre l’Inserm et plus de 500 associations de malades, personnes handicapées et leur famille. Ce sont des lieux de dialogue, de réflexion et de proposition. Très actives, les associations jouent un rôle décisif dans la démocratie sanitaire et scientifique. Elles participent à l’organisation, voire au financement de la recherche.

Pour en savoir plus sur l’Inserm et les associations de malades

La diffusion des savoirs
L’Inserm contribue à promouvoir les travaux et les résultats de ses chercheurs. Au niveau national ou local, il s’investit dans la culture scientifique et la diffusion des connaissances. Journées portes ouvertes dans les laboratoires, conférences, créations théâtrales et expositions : tout au long de l’année, l’Institut et ses chercheurs viennent à la rencontre des citoyens. Un musée virtuel, des ouvrages de vulgarisation, productions audiovisuelles ou encore le magazine d’actualités scientifiques Science&Santé sont autant d’outils qui assurent la diffusion d’une information de qualité vers tous les publics.

Découvrir nos contenus d’information et nos événements de culture scientifique




Filtrer par :
Trier par :
Résultats par page :
Inserm
Approches interdisciplinaires des processus oncogéniques et perspectives thérapeutiques : Apports à l’oncologie des mathématiques et de l’informatique
Objectifs : L’objectif général de cet appel à projets, est de financer des projets fondés sur le développement de concepts et approches mathématiques et/ou informatiques visant à générer des progrès scientifiques en oncologie. Il s’agira de lever des verrous conceptuels et méthodologiques à la frontière des mathématiques, de l’informatique et de l’oncologie. Le but est de mieux comprendre les maladies tumorales et d’améliorer le pronostic des patients en permettant des progrès significatifs dans les domaines de la compréhension des mécanismes de la cancérogenèse, du diagnostic et de la prise en charge thérapeutique des pathologies cancéreuses grâce à l’apport des mathématiques et de l’informatique. Les démarches originales et innovantes dans la méthode mathématiques et informatique avec prise de risque seront encouragées.Domaines visés prioritairement : mathématiques, statistique, informatiqueLa proposition doit comporter entre 2 et 4 équipes appartenant à au moins deux disciplines différentes, dont une équipe en biologie/santé. Ils doivent s’appuyer sur des données réelles biologiques ou cliniques, et de préférence existantes. Le/la Coordinateur/trice doit appartenir à un champ disciplinaire autre que biologie/santé. Une même équipe ne peut déposer qu'un seul dossier (quel que soit le statut : Coordinateur/trice scientifique du projet ou Partenaires d'un consortium). Le même projet ne peut pas être soumis aux appels MCMP ou PCSI 2022.Cet appel à projets est organisé par l'ITMO Cancer d’AVIESAN (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé). La gestion opérationnelle est effectuée par l'Inserm.Contact: cancerinserm.mic@inserm.fr...
Inserm
Approches interdisciplinaires des processus oncogéniques : Exploration fonctionnelle du microenvironnement des cancers de mauvais pronostic - MCMP
Objectifs : L’objectif général de cet appel à projets est de financer des projets interdisciplinaires ou multi-intra-disciplinaires (mettant jeu plusieurs sous-disciplines très différentes d’une même discipline) qui permettront la caractérisation fonctionnelle du microenvironnement des cancers de mauvais pronostic. Il s’agit de mieux comprendre le rôle du microenvironnement tumoral dans le développement de cancers pour lesquels les options thérapeutiques sont peu efficaces et se caractérisent par un taux de survie nette standardisée à 5 ans après le diagnostic inférieur à 33%. Quatre axes de recherche sont proposés : la caractérisation spatio-temporelle haute définition du microenvironnement conduisant à une étude fonctionnelle ; le décryptage haute définition des réseaux cellulaires et de signalisation locale ; la reprogrammation du microenvironnement tumoral ; la mise au point de modèles in vitro ou ex vivo reproduisant l’évolution spatiotemporelle du couple tumeur/microenvironnement.Un large panorama de spécialités est concerné : incluant notamment biochimie, mécanobiologie, biologie cellulaire, chirurgie, anatomopathologie, infectiologie, immunologie, biologie des systèmes vasculaire et lymphatique, hématologie, bio-ingénierie, analyse d’images, technologies de profilage et technologie spatiale, biologie du cancer, clinique, physique, biophysique, chimie, mathématiques.La proposition doit comporter entre 2 et 4 équipes appartenant à des disciplines ou sous-disciplines différentes. Le même projet ne peut pas être soumis aux appels MIC ou PCSI 2022.  Les projets doivent porter sur des tumeurs solides de mauvais pronostic avec un taux de survie nette standardisée à 5 ans après le diagnostic < 33% selon la liste des localisations suivantes : Poumon, Estomac, Foie, Vésicule et Voies biliaires, Hypopharynx et Œsophage, Pancréas. Une même équipe ne peut déposer qu’un seul dossier (quel que soit le statut : Coordinateur/trice scientifique du Projet ou Partenaire du consortium).La programmation scientifique de cet appel à projets est réalisée par l’ITMO Cancer d’Aviesan. La gestion opérationnelle est effectuée par l’Inserm.Contact: cancerinserm.mcmp@inserm.fr...
Inserm
Approches interdisciplinaires des processus oncogéniques et perspectives thérapeutiques : Apports à l’oncologie de la physique, de la chimie et des sciences de l’ingénieur
Objectifs : Financer des projets fondés sur des concepts ou des outils de la physique, de la chimie ou des sciences de l’ingénieur, visant à générer des progrès scientifiques et technologiques en oncologie (compréhension des mécanismes de la cancérogenèse, diagnostic, prise en charge thérapeutique). Sont éligibles, aussi bien des projets de recherche fondamentale que des projets de recherches technologique ou méthodologique.Domaines visés : physique, physique médicale, biophysique, chimie, sciences de l’ingénieur, biochimie, biologie du cancer, clinique.Deux types de projets seront recevables :·         Des projets de courte durée destinés à établir des preuves de concept (18 mois) ;·         Des projets d’envergure bâtis sur des preuves de concept déjà obtenues (36 mois).Les projets, associant obligatoirement au moins deux disciplines différentes, peuvent comporter deux à quatre équipes au maximum. Une même équipe ne peut déposer qu'un seul dossier (quel que soit le statut : Coordinateur/trice scientifique du projet ou Partenaires d'un consortium). Le même projet ne peut pas être soumis aux appels MCMP ou MIC 2022.Cet appel à projets est organisé par l'ITMO Cancer de l'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN), conjointement avec l’ITMO Technologies de la Santé. La gestion opérationnelle est effectuée par l'Inserm.Contact: cancerinserm.pcsi@inserm.fr...