ANR

L'Agence nationale de la recherche (ANR) est un établissement public à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. L'Agence met en œuvre le financement de la recherche sur projets, pour les opérateurs publics en coopération entre eux ou avec des entreprises. 

L’ANR a été créée en 2005 pour promouvoir la recherche française sur projets, et pour stimuler l’innovation en favorisant l’émergence de projets collaboratifs pluridisciplinaires et en encourageant les collaborations « publics-privés ». Il s’agit également de renforcer le positionnement de la recherche française au niveau européen et mondial. Les missions de l’Agence, définies dans le décret du 1er août 2006 révisé le 24 mars 2014, sont :

  • Financer et promouvoir le développement des recherches fondamentales et finalisées, l’innovation technique et le transfert de technologies ainsi que le partenariat entre le secteur public et le secteur privé
  • Mettre en œuvre la programmation arrêtée par le ministre chargé de la Recherche qui recueille l’avis des ministres exerçant la tutelle d’organismes de recherche ou d’établissements publics d’enseignement supérieur
  • Gérer de grands programmes d’investissement de l’État dans le champ de l’enseignement supérieur et de la recherche, et suivre leur mise en œuvre
  • Renforcer les coopérations scientifiques aux plans européen et international, en articulant sa programmation avec les initiatives européennes et internationales
  • Analyser l’évolution de l’offre de recherche et mesurer l’impact des financements alloués par l’Agence sur la production scientifique nationale

L’action de l’ANR vise ainsi à soutenir l’excellence de la recherche française à des degrés de maturité technologique variés, à soutenir la recherche fondamentale, à encourager les partenariats scientifiques académiques et « publics-privés », et à favoriser les coopérations européennes et internationales. Pour cela, elle propose des appels à projets compétitifs et met en œuvre des processus de sélection rigoureux basés sur l’évaluation par les pairs, qui respectent les principes internationaux en la matière : impartialité, équité de traitement, confidentialité, déontologie, intégrité scientifique, et transparence.  















Filtrer par :
Résultats par page :

Partenariat européen AGROECOLOGY. Pré-annonce appel 2024 : "Promouvoir l'agroécologie au niveau de l'exploitation agricole et au niveau territorial"

ANR

Le partenariat AGROECOLOGY, soutenu par l’Union Européenne dans le cadre d’Horizon Europe est un programme de recherche-innovation qui vise à accélérer la transition agroécologique en développant un réseau de laboratoires vivants (living labs) et d'infrastructures de recherche, permettant la production de solutions innovantes par une démarche multi-acteurs et une expérimentation et en situation réelle. Le premier appel à projet sera ouvert au premier trimestre 2024. L’objectif de cet appel est de financer des projets transdisciplinaires de recherche et d’innovation pour permettre la transition agroécologique des systèmes d’agriculture qu’ils soient conventionnels ou biologiques. Les projets devront adopter une approche multidisciplinaire et multi-acteurs. Ils devront traiter des problèmes et des défis pertinents du point de vue européen. Les projets peuvent être basés sur des laboratoires vivants existants réunissant différents acteurs ou s’inspirer de la méthodologie des laboratoires vivants. Les infrastructures de recherche peuvent être intégrées dans ces approches. Les aspects de R&I doivent répondre aux besoins réels des parties prenantes, dans le cadre de processus de co-création avec les utilisateurs et intégrer leurs connaissances pratiques. Il est attendu des  projets  qu’ils  étudient  et  mettent  en œuvre l’agroécologie à  l’une ou l’autre des deux échelles géographiques : Sous-Thème 1 – à l’échelle de l’exploitation et de ses environs immédiats Sous-Thème 2 – à l’échelle du territoire Potentiels pays participants : Allemagne, Danemark, Belgique, Pays-Bas, France, Espagne, Italie, Portugal, Suède, Norvège, Finlande, Irlande, Islande, Slovénie, Hongrie, Slovaquie, Roumanie, Suisse, Lituanie, Estonie, Chypre, Turquie Les consortiums candidats doivent comprendre au moins trois partenaires de pays éligibles différents....

14ème Appel à Projets de l’ERA-NET CHIST-ERA

ANR

L’AAP est dénommé Call 2023 sur le site officiel de CHIST-ERA :  https://www.chistera.eu L’AAP propose aux chercheurs deux nouveaux thèmes émergents des TIC : Multidimensional Geographic Information Systems (MultiGIS)Smart Contracts for Digital Transformation Ecosystems (SmartC) L’objectif de l’AAP est de soutenir des projets de recherche transformative et innovants dans le domaine des STIC, internationaux et multidisciplinaires avec un fort impact scientifique et technologique potentiel.  Les propositions seront soumises en une étape. Les propositions de projet, rédigées en langue anglaise, devront être déposées par le coordinateur, sur le site de soumission de l’appel, en respectant le format et les modalités disponibles sur le site :  https://www.chistera.eu/call-2023-announcement  Les équipes intéressées sont invitées à prendre contact avec des partenaires potentiels et à utiliser l’outil de recherche de partenaires disponible sur la page de l’appel, et/ou publier une manifestation d’intérêt sur cet outil. Les partenaires des projets sélectionnés seront financés directement par leurs organisations nationales (agences ou ministères) respectives. En conséquence les réglementations nationales sont applicables. En particulier les partenaires français doivent prendre connaissance du document « Modalités de participation pour les Partenaires sollicitant une aide de l’ANR », accessible sur cette page. ...

PEPR Exploratoire SPIN "Innovations spintroniques pour un numérique frugal, agile et durable" - Appel à projets - 2024

ANR

Le présent appel à projets adresse quatre axes thématiques : Axe 1 : contribuer au ressourcement scientifique et/ou technologique des 5 projets ciblés et/ou transverses initialement définis dans le PEPR SPIN ;Axe 2 : créer des ponts entre ces projets existants, pour aller au-delà des objectifs initialement identifiés dans ceux-ci ;Axe 3 : explorer des fonctionnalités émergentes susceptibles d’applications en rupture (risque élevé/gain élevé) ;Axe 4 : créer des ponts avec d'autres communautés (e.g. des autres PEPR) ou d'autres projets structurants au-delà du cœur du PEPR SPIN. Deux instruments de financement sont ouverts : des projets collaboratifs ambitieux pour l’essentiel, pour un montant de l'aide allouée entre 800 k€ et 1 M€ par projet, et un à deux projets jeune scientifique, dont le montant de l’aide sera compris entre 300 k€ et 400 k€ par projet. Dans les deux cas, la durée des projets doit être comprise entre 3 et 4 ans. Les bénéficiaires des aides sont les organismes de recherche et les établissements d'enseignement supérieur et de recherche. Les entreprises et les établissements étrangers pourront avoir le statut d'Établissement partenaire dans les projets, mais ne bénéficieront pas de financement au titre de cette participation. Le volume total d'aide maximal pour ce premier AAP est de 7,6 M€, c’est-à-dire la moitié du budget dédié aux AAP dans le PEPR SPIN. L'appel à projets se déroulera en deux étapes. Dans une première phase, obligatoire, des lettres d’intention de deux pages sont demandées, sur la base desquelles un nombre réduit de propositions de projets sera retenu après évaluation par un comité d’évaluation interne du PEPR SPIN, ainsi que, dans la mesure du possible, par les membres du bureau du comité d’experts internationaux. Dans une seconde phase, les projets présélectionnés en phase 1 seront appelés à déposer des projets complets, qui seront évalués par un comité d’experts internationaux mis en place par l’ANR. ...

2e appel du partenariat européen Sustainable Blue Economy Partnership (SBEP): Des voies unifiées vers une économie bleue neutre pour le climat, durable et résiliente : implication de la société civile, du monde académique, des politiques et de l’industrie

ANR

La vision du partenariat européen sur l’économie bleue durable (SBEP), sous le programme cadre pour la recherche et l’innovation d’Horizon Europe de la Commission Européenne, est de concevoir, piloter et soutenir une transition équitable et globale vers une économie bleue solide, résiliente et durable. Ce partenariat a pour objectif d’accélérer la transformation pour atteindre en 2030 une économie bleue qui soit neutre pour le climat, durable, productive et compétitive, tout en créant et en soutenant les conditions d’un océan durable pour les populations d’ici à 2050. Les propositions de recherche et d’innovation déposées dans le cadre de cet appel doivent aborder l’une des thématiques suivantes : Jumeaux numériques de l’Océan à l’échelle régionale des sous-bassins maritimesSecteurs de l’économie bleue, développement d’infrastructures marines multi-usagesPlanification et gestion des multi-usages à l’échelle régionaleBioressources bleues Le budget prévu pour cet appel s'élève à environ 40 millions d'euros, avec la contribution de la Commission européenne. Les pays participant au financement de cet l’appel sont : Allemagne, Belgique, Brésil, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Iles Féroé, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovénie, Suède, Tunisie et Turquie. Cet appel s'inscrit dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, coordonnée par la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI/UNESCO) au nom du système des Nations Unies, dans le but que les projets de recherche et d'innovation financés soient labellisés projets de la Décennie de l’Océan. Merci de consulter les documents listés ci-dessous et disponibles également sur le site internet du Partenariat pour plus d’information sur les thématiques et les modalités de dépôt à cet appel....

Montage de Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux - MRSEI 2024

ANR

Le programme MRSEI a été créé pour donner les moyens aux scientifiques travaillant dans des laboratoires français de déposer en tant que coordinatrice/coordinateur un projet de recherche à des appels collaboratifs européens (Horizon Europe) ou internationaux et de leur donner ainsi la possibilité de développer des projets interdisciplinaires ambitieux et de renforcer leur visibilité au niveau international. Dans le cadre de cet appel, seules sont attendues des propositions ayant pour objet de constituer un réseau scientifique européen ou international, coordonné par une équipe française. Ces réseaux de recherche constitués dans le cadre du programme MRSEI sont tenus de candidater à un appel à projets ambitieux, européen ou international. NB : Pour toute information ou orientation concernant les appels « Horizon Europe », veuillez contacter les PCN (Points de Contact Nationaux). Les propositions sélectionnées recevront une aide maximale de 36 k€ pour une durée de 24 mois. L’aide reçue financera exclusivement des actions permettant d’élaborer ou de renforcer le réseau scientifique (frais de mission, de réunion, de réception, etc…) et/ ou de la prestation de service pour aider la coordinatrice/ le coordinateur à monter le projet européen ou international. L'ANR a pris des dispositions permettant une grande rapidité dans la prise de décision et la mise en place des financements :  un dossier de soumission simplifié ;  un bénéficiaire unique de l'aide pour le compte du consortium complet : l’organisme de recherche français ;  une sélection par les pairs réalisée en une seule phase ; une procédure de décision de financement unilatérale ...

Soutien aux Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux - SRSEI 2024

ANR

Le programme SRSEI a été créé pour donner les moyens aux scientifiques travaillant dans des laboratoires français ayant déposé en tant que coordinatrice/coordinateur un projet de recherche à des appels collaboratifs européens (Horizon Europe) ou internationaux de renforcer la qualité de leur candidature (proposition complète ou audition) pour la dernière étape de l’appel visé. Dans le cadre de cet appel, seules sont attendues des propositions ayant pour objet de renforcer un réseau scientifique européen ou international, coordonné par une équipe française ayant été invité à poursuivre sa candidature à la dernière étape d’un appel Européen ou international en plusieurs étapes. NB : Pour toute information ou orientation concernant les appels « Horizon Europe », veuillez contacter les PCN (Points de Contact Nationaux). Les propositions sélectionnées recevront une aide maximale de 17 k€ pour une durée de 12 mois. L’aide reçue financera exclusivement des actions permettant au réseau scientifique de se retrouver pour préparer la dernière étape de la candidature Européenne ou internationale (frais de mission, de réunion, de réception, etc…) et/ ou de la prestation de service pour aider la coordinatrice/ le coordinateur à finaliser le projet européen ou international. L'ANR a pris des dispositions permettant une grande rapidité dans la prise de décision et la mise en place des financements : un dossier de soumission simplifié ; un bénéficiaire unique de l'aide pour le compte du consortium complet : la tutelle gestionnaire de l’entité publique ou équivalente française ; une sélection simplifiée basée sur l’évaluation déjà réalisée par l’organisme de financement Européen/ international ; une procédure de décision de financement unilatérale ...

Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense : Maturation et valorisation - édition 2024

ANR

Le programme ASTRID Maturation est destiné à accompagner la valorisation des travaux scientifiques accomplis dans d’autres dispositifs de soutien à la recherche ayant reçu un soutien financier du Ministère des Armées. Les applications devront concerner à la fois les domaines civils et militaires. Le programme ASTRID Maturation vise à : Anticiper les démonstrations technologiques et les travaux préindustriels pouvant concrétiser une innovation scientifique duale, Développer l’attractivité des résultats pour le monde industriel et les investisseurs. Ce dispositif, à l’articulation entre la recherche amont et la recherche technologique, est complémentaire de RAPID et des programmes d’études amont de la DGA (pour ce qui concerne les applications défense) ainsi que d’autres dispositifs d’accompagnement civils. ...

Appel à projets Thématiques Spécifiques en Intelligence Artificielle - TSIA 2024

ANR

Intelligence Artificielle pour les futurs réseaux Machine Learning Operations, Génie Logiciel pour l’Intelligence Artificielle Cet appel à projets ambitionne de répondre à ces besoins à travers des projets de recherche collaborative, au niveau académique mais aussi en partenariat avec des industriels, dont les résultats constitueront les fondements de ruptures scientifiques et technologiques sur ces thématiques. L’appel est divisé en deux thématiques, chacune faisant l’objet d’un financement différentiel et d’un comité d’évaluation distinct. Les descriptions des deux thématiques, ainsi que les détails sur les conditions d’éligibilité sont précisées dans le texte de l’appel disponible plus bas sur cette page dans la section Documents. Le modèle à utiliser pour les propositions est également disponible dans cette section....

Appel à projets transnationaux : Interventions pour l’amélioration des traitements et pour une meilleure prévention de l’émergence et de la diffusion de la résistance bactérienne et fongique aux antimicrobiens (IMPACT-JPIAMR2024)

ANR

Alors que la résistance aux antibiotiques serait responsable de la mort de 1.27 millions de personnes en 2019 (Murray et al., 2022) et que la résistance aux fongicides gagne du terrain, il est désormais urgent d’agir sans attendre. Sans actions de prévention efficaces, et sans nouveaux traitements ou protocoles de soin, les pertes en vies humaines pourraient atteindre 10 millions de personnes en 2050. L’objectif de cet appel est donc d’identifier quelles sont les interventions les plus efficaces pour prévenir l’émergence et la diffusion des gènes de résistance et traiter les infections résistantes aux traitements antimicrobiens. Par le biais de cet appel à projets, l’ERA-NET JPIAMR-ACTION vise à soutenir des projets de recherche innovants en rapprochant des partenaires ayant une origine géographique et des expertises différentes et complémentaires afin de lutter contre la résistance aux antimicrobiens. Chaque consortium doit inclure un minimum de 3 participants éligibles au financement et appartenant à 3 pays différents participants à l’appel à projets (Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Espagne, France, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Lettonie, Lituanie, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède, Suisse) dont au moins 2 pays européens ou associés. Le nombre maximum de partenaires autorisés dans un consortium (y compris les partenaires non financés) est de 6. Le consortium peut être élargi à 7 partenaires si le responsable scientifique d’un des partenaires est un jeune chercheur, ou si un des partenaires est une entreprise ou si un des partenaires est établi en Hongrie, Lettonie, Lituanie, Moldavie, ou en Pologne. La participation des utilisateurs finaux ou bénéficiaires, des parties prenantes et des entreprises est encouragée. L'ANR financera exclusivement les partenaires français éligibles des projets sélectionnés, à hauteur de 250 000 euros maximum par partenaire (330 000 euros maximum si le partenaire est le coordinateur du projet), et le budget maximum par projet est de 450 000 euros. Le financement sera attribué pour une durée initiale de trois ans maximums. En respect des engagements de l’ANR, les participants s’engagent à déposer leurs publications au sein d’archives ouvertes, et à respecter le protocole de Nagoya concernant l’utilisation des ressources génétiques. Les personnes intéressées sont invitées à consulter les documents de l’appel à projets pour plus de détails. ...

Chaires industrielles - édition 2024

ANR

Le programme Chaires Industrielles poursuit un triple objectif : Construire et structurer des projets de recherche scientifique collaborative dans des domaines prioritaires et stratégiques pour les acteurs publics et privés impliqués dans la chaire industrielle, via un partenariat fort et durable. Permettre à des enseignants-chercheurs ou des chercheurs de notoriété internationale, français ou étrangers, en mobilité ou non, de travailler sur un programme de recherche ambitieux, innovant et de portée industrielle indiscutable. Assurer une formation par la recherche, en offrant aux doctorants et post- doctorants l’approche des travaux de recherche menés selon une vision à long terme dans les laboratoires de recherche académique couplée à l’expérience des acteurs du monde économique. Ce programme est ouvert à toutes les thématiques de recherche, sur des sujets définis conjointement par les parties concernées. Un financement sera accordé pour une période maximale de 48 mois, la contribution de l’ANR étant apportée à concurrence de celle des entreprises (apport en numéraire versé à l’établissement d’accueil)....

PEPR B-BEST "Biomasses, biotechnologies et technologies durables pour la chimie et les carburants" - Appel à projets - 2024

ANR

Ce PEPR est copiloté par INRAE et IFPEN, qui ont associé avec eux des organismes de recherche et des établissements universitaires aux compétences complémentaires. B-BEST a aussi l’ambition d’assurer un positionnement scientifique de la France au meilleur niveau international sur les thématiques stratégiques abordées. Cinq axes prioritaires ont été définis : (1) Caractériser la structure chimique et physique de la biomasse ; (2) Comprendre et contrôler les systèmes biologiques ; (3) Définir et développer de nouveaux schémas de transformation de la biomasse ; (4) Développer des méthodologies et outils transversaux y compris digitaux ; (5) Comprendre les processus de transition vers la bioéconomie et leur gouvernance. Le PEPR a mis en œuvre pour son démarrage 11 projets ciblés qui impliquent plus de 20 partenaires (Organismes Nationaux de Recherche, Universités et Écoles). B-BEST doit renforcer également les dialogues interdisciplinaires, multi-milieux et multi-acteurs, selon diverses modalités, en plus des projets ciblés multi-partenariaux dont les travaux ont déjà commencé, il s’agit de : d’un appel à projets en deux vagues, très largement ouverts à la communauté scientifique dans les quatre axes thématiques du PEPR, qui viendront compléter ou apporter de nouvelles approches sur les thématiques prioritaires du PEPR, un appel à manifestation d’intérêt pour l’axe 5 permettant de mieux identifier et aider à structurer une communauté française de recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales appliquées aux thématiques d’intérêt du PEPR, la création d’une plateforme d’outils qui seront mis à la disposition d’une large communauté scientifique pour accélérer les travaux de recherche, des journées d’échanges, des séminaires, des ateliers de travail à l’échelle nationale et européenne. Il s’agit ici de la première vague de l’appel à projets. La première vague d’appel à projets, vise à soutenir des projets d’envergure, d’une durée entre 3 et 5 ans, pour un montant d’environ 26M€ sachant que le budget total pour les deux appels à projets est de 39M€. Les bénéficiaires des aides sont des établissements français d’enseignement supérieur et/ou de recherche ou des groupements de ces établissements. De manière générale, les TRL attendus sont de 1-3 et viseront un TRL 4 en fin de projet. Un budget minimum de 800k€ par projet est considéré afin d’encourager des projets d’envergure, avec possibilité de financer un ou plusieurs équipements, sans toutefois que cela représente plus de 35% du budget total du projet. Les projets attendus s’inscrivant dans une démarche interdisciplinaire, regroupant des communautés qui n’ont pas nécessairement encore l’habitude de travailler ensemble, l’élaboration de ces projets requièrent que ces communautés se rencontrent pour se connaître, échanger et bâtir les projets. Dans ce contexte, la procédure de dépôt des projets se déroulera en 2 phases : Une première phase de remise des lettres d’intention (non obligatoire et non pré-sélective) permettra d’organiser un atelier d’échange le 5 et 6 mars 2024 afin d’affiner les contours des projets complets et de mettre en relation les acteur.rices souhaitant prendre part à l’AAP. Les projets complets seront à déposer sur le site de l’ANR avant le 23 avril. Les projets déposés pourront être transversaux et concerner plusieurs axes....

Appel à propositions pour des projets de recherche multinationaux et translationnels sur les interactions bidirectionnelles entre le cerveau et le corps - ERA-NET NEURON

ANR

Le présent appel à projets financera en priorité des études ayant le potentiel d’améliorer notre compréhension des mécanismes sous-tendant les interactions corps-cerveau dans le contexte de leurs implications pour la santé cérébrale et la maladie, incluant les comorbidités associés, et également des propositions de recherche ayant pour objectif de développer des approches d’intervention visant à normaliser une communication corps-cerveau dérégulée, à condition qu’elles soient basées sur des mécanismes neuronaux connus ou hypothétiques. Les propositions de recherche doivent couvrir au moins un des domaines suivants : Recherche fondamentale sur le rôle de l’interaction bidirectionnelle entre le corps et le cerveau sur la pathogénèse et/ou l’étiologie des maladies neurologiques et psychiatriques. Ceci peut inclure le développement de ressources innovantes ou partagées et de technologies visant à normaliser une communication corps-cerveau dérégulée. Recherche clinique en vue de développer de nouvelles stratégies de prévention, de diagnostic, thérapeutiques, et de procédures de réhabilitation pour des maladies dans lesquelles une altération de la communication corps-cerveau constitue un processus pertinent de la pathologie....