Appel à projets transnationaux du Belmont Forum sur la Région Africaine - ARC 2024

Statut :
En cours
Ouverture :
27 mai 2024
Clôture :
31 août 2024
Ouvert à l'international Ouvert aux Entreprises

Cet appel aborde 3 grands thèmes, décrits dans le texte de l’appel, tels que :

  • Thème 1. Interfaces/Nexus entre l'eau, l'énergie, l'alimentation et la santé 
  • Thème 2. Pollution 
  • Thème 3. Préparation, réaction et récupération en cas de catastrophe
L'Afrique est en effet l'un des continents les plus vulnérables au changement et à la variabilité climatique, une situation exacerbée par l'interaction de multiples facteurs de stress, survenant à différents niveaux, et par une faible capacité d'adaptation. Des secteurs clés du développement ont subi des pertes et des dommages considérables en raison du changement climatique, notamment la perte de biodiversité, les pénuries d'eau, la baisse des rendements agricoles, le tourisme côtier dû au blanchiment des coraux et la productivité de l'élevage et de la pêche. En outre, les effets négatifs sur la santé humaine sont également concernés et comprennent notamment les maladies liées au stress thermique, l'augmentation des maladies à transmission vectorielle et leur nouveauté spatiale, la diminution de la disponibilité des abris, l'élévation du niveau de la mer et les dommages causés par les risques liés aux océans, l'exacerbation des problèmes de sécurité nationale et des conflits internationaux, ainsi que les changements dans les écosystèmes d'eau douce, marins et terrestres. Les principaux secteurs économiques de l'Afrique sont également vulnérables à la sensibilité actuelle du climat, avec des répercussions économiques considérables. Cette vulnérabilité est exacerbée par les problèmes de développement existants, tels que la pauvreté endémique, la gouvernance complexe et les dimensions institutionnelles, l'accès limité au capital, y compris aux marchés, aux infrastructures et aux technologies, la dégradation des écosystèmes, ainsi que les catastrophes et les conflits complexes. L'exposition et la vulnérabilité au changement climatique en Afrique sont ainsi multidimensionnelles, avec des facteurs socio-économiques, politiques et environnementaux qui se recoupent, et nécessiteront une approche transdisciplinaire et des partenariats transfrontaliers pour relever les défis associés et y apporter des solutions globales. Au cours des trois dernières années, le Belmont Forum a collaboré avec des chercheurs africains dans le cadre d'une série d'activités visant à identifier les lacunes en matière de connaissances et les priorités pour faire face à la vulnérabilité au changement climatique sur l'ensemble du continent. Les 3 thèmes de cet appel à projets sont décrits dans le texte de l’appel (disponible sur https://www.belmontforum.org/cras) et sont intitulés :
  • Thème 1. Interfaces/Nexus entre l'eau, l'énergie, l'alimentation et la santé 
  • Thème 2. Pollution 
  • Thème 3. Préparation, réaction et récupération en cas de catastrophe

Voir l'appel sur le site du partenaire :