Centre national de ressources et de résilience

Le Centre national de ressources et de résilience (Cn2r) est un groupement d’intérêt public créé en 2019 et constitué entre l’Etat (représenté par 6 ministères), le Centre national de la recherche scientifique, l’Ecole nationale de la magistrature et les deux établissements hospitaliers porteurs (le CHU de Lille et l’AP-HP de Paris). Le Cn2r a pour mission générale de contribuer à la résilience individuelle et/ou collective après la confrontation à un ou plusieurs évènements traumatiques et le développement éventuel de syndromes psychotraumatiques.
Pour agir, le Cn2r s’adosse sur les savoirs expérientiels des personnes à l’épreuve du psychotraumatisme et mobilise plusieurs leviers :  le développement d’une expertise scientifique pluridisciplinaire sur le psychotraumatisme et la résilience, le renforcement desformations et la promotion des bonnes pratiques, ainsi que la diffusion des savoirs.
Le Cn2r joue également un rôle d’animation du réseau des centres régionaux de psychotraumatisme en lien avec le réseau national de l’urgence médico-psychologique et les autres acteurs du soin médico-psychologique et de l’aide aux victimes.

Filtrer par :
Résultats par page :

Appel à projets Cn2r 2024 - Bourses de recherche sur les psychotraumatismes et/ou la résilience

Centre national de ressources et de résilience

Afin de soutenir la réalisation de travaux de recherche portant sur le psychotraumatisme et la résilience, le Cn2r ouvre un appel à candidatures pour le financement de 2 bourses : A. Une bourse de fin (dernière année) de doctorat (1 an) B. Une bourse de recherche post-doctorale non fléchée (2 ans) Les projets de recherche présentés par les candidats pour les bourses A et B peuvent s'inscrire dans toute discipline, tant que la thématique qui y est centralement abordée concerne le psychotraumatisme et/ou la résilience. Ils peuvent relever tant de la recherche fondamentale que de la recherche appliquée. Nouveauté – En 2024, le Cn2r s’associe avec la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) pour proposer une 3ème bourse : C. Une bourse de recherche post-doctorale fléchée (2 ans)Les projets de recherche de la bourse C peuvent eux aussi s’inscrire dans toute discipline et relever de la recherche fondamentale ou appliquée. Ils doivent toutefois concerner le psychotraumatisme et/ou la résilience en lien avec les phénomènes d’emprise sectaire. Plus spécifiquement, ils doivent avoir pour vocation de contribuer à déterminer la nature des séquelles en santé mentale, et tout particulièrement psychotraumatiques, qui sont vécues par les victimes d’emprise sectaire. Dans ce cadre, une part centrale du post-doctorat devra être consacrée à la réalisation d’une revue de littérature permettant de faire état des connaissances actuelles sur le sujet....