Résultats de recherche

Partenaires :

Statuts :

95 résultats

download Exporter
Choisir l'affichage :
Trier par :
ANR
Pré-Annonce du 1er appel à projets transnationaux 2022 du nouveau partenariat européen Water4All
Cet appel à projets (AAP) transnationaux sera lancé dans le cadre du futur partenariat européen Water4All et soutiendra des projets de recherche et d'innovation visant à fournir des connaissances, des modèles, des approches, des outils et des méthodologies pour mieux comprendre les processus hydrologiques à différentes échelles et de répondre plus efficacement aux problèmes émergents liés à l'eau et aux événements extrêmes. Conformément aux objectifs stratégiques de Water4All, les résultats des projets devraient contribuer à la mise en œuvre de politiques et stratégies de gestion de l'eau mondiales, européennes et nationales, dans le cadre du Green Deal, de la Directive Cadre sur l'Eau (DCE), de la Transition Juste et des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. De plus, la gouvernance jouant un rôle clé dans les défis de l'eau, l'appel transnational conjoint 2022 cherchera des modèles de gouvernance innovants et une participation accrue des acteurs impliqués dans la gestion de l'eau liée aux événements extrêmes. Les thématiques de recherche de cet appel sont : Résilience, adaptation et atténuation des événements hydroclimatiques extrêmes Outils de gestion de l'eau dans le cadre d'événements hydroclimatiques extrêmes Amélioration de la gouvernance de l'eau dans le contexte des événements hydroclimatiques extrêmes et dans les contextes internationaux Le lancement de cet appel à projets est reporté courant 2022. Un calendrier prévisionnel sera publié sur la page de l'appel à projets. Les informations ci-dessus sont provisoires. Des changements peuvent survenir dans l'annonce officielle de l'appel (modalités, calendrier). Les pays participants et les agences de financement confirmeront le lancement de cet appel après le démarrage de Water4All. ...
ANR
Pré-annonce Biodiversa+ "Améliorer la surveillance de la biodiversité et des changements écosystémiques au niveau transnational pour la science et la société"
Le Partenariat Européen sur la Biodiversité Biodiversa+ lancera prochainement un nouvel appel à projets de recherche sur le sujet : "Améliorer la surveillance de la biodiversité et des changements écosystémiques au niveau transnational pour la science et la société". Cet appel couvrira trois thèmes non exclusifs : Innovation et harmonisation des méthodes et outils de collecte et de gestion des données de surveillance de la biodiversitéCombler les manques de connaissance sur l’état/le statut, la dynamique et la tendance de la biodiversité afin d’inverser sa détériorationUtilisation des données de surveillance de la biodiversité déjà disponibles Tous les environnements (terrestre, marin et eau douce y compris les zones humides) sont éligibles. Le lancement officiel de l’appel à projets est prévu le 8 septembre 2022. Un processus de sélection en deux étapes sera appliqué et le dépôt des pré-propositions (obligatoire) se fera jusqu’à début novembre 2022. Les pré-propositions seront évaluées par un comité indépendant et la date limite pour soumettre les propositions complètes sera début avril 2023. Les (pré)-propositions (rédigées exclusivement en anglais) devront être soumises en ligne. Les instructions concernant la soumission, l’éligibilité, les critères d’évaluations, etc. seront publiées lors de l’annonce officielle de l’appel à projets début septembre 2022. Pour être éligibles, les équipes de recherche seront invitées à former des consortiums transnationaux avec des équipes provenant d’au moins trois pays participant à l’appel (incluant au minimum deux États membres ou pays associés de l’Union Européenne). Vous recherchez un partenaire ou un projet à intégrer ? Utilisez l’outil Biodiversa+ de recherche de partenaires disponible ici A ce jour, un budget global de plus de 40 millions d’euros a été provisoirement réservé et 34 pays ont exprimé un intérêt préliminaire à participer à cet appel : Afrique du Sud, Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, Côte d’Ivoire, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Lettonie, Lituanie, Maroc, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan, Tunisie et Turquie. La liste à jour des pays participants sera publiée sur le site internet de Biodiversa+. Les propositions de recherche seront évaluées au travers des critères suivants : Pour l’étape 1 (pré-proposition) : adéquation avec les thèmes de l’appel, nouveauté de la recherche et impactPour l’étape 2 (proposition finale) : excellence (scientifique), qualité et efficacité de la mise en œuvre et impact (incluant les potentiels impacts politiques et/ou sociétaux et l’approche utilisée en termes d’engagement des parties prenantes) Pour les deux étapes, il est attendu que la valeur-ajoutée transnationale soit clairement établie. La liste des critères d’évaluation détaillés utilisés pour cet appel à projets sera publiée lors du lancement officiel de l’appel début septembre 2022. Préparez-vous en consultant le Biodiversa Stakeholder Engagement Handbook (EN) (pour plus d’informations sur l’implication des parties prenantes dans les projets de recherche); le Biodiversa Policy Guide (EN) (pour plus d’informations sur la pertinence politique des projets de recherche et pour l’engagement des parties prenantes politiques) et  le Biodiversa Citizen Science Toolkit (EN) (pour plus d’informations sur l’engagement citoyens dans les projets de recherche). A vos agendas : une session d’information pour les porteurs potentiels sera organisée en ligne (webinaire) le 20 septembre de 15h à 16h30. Inscrivez-vous dès maintenant pour confirmer votre participation. Nous vous invitons à consulter régulièrement le site de Biodiversa+ et à souscrire à la liste de diffusion de Biodiversa+ pour être tenu informé de la mise à jour des informations concernant cet appel à projets....
ANR
Pré-annonce : appel à projets transnational "Long term Europe Africa Partnership on Renewable Energy" dans le domaine des énergies renouvelables
L’énergie est identifiée comme l’une des composantes majeures de la Stratégie Union Africaine – Union Européenne qui s’est concrétisée dans la déclaration conjointe adoptée lors du 5ème sommet Union Africaine – Union Européenne tenu à Abidjan en novembre 2017. LEAP-RE est un programme qui s’inscrit dans ce cadre. Ce consortium vise à développer un partenariat de long terme entre l’Union Africaine et l’Europe en matière de recherche et d’innovation sur les énergies renouvelables. Thématiques de l’appel à projets Evaluation des potentiels de développement des énergies renouvelables et intégration des énergies renouvelables dans les scenarios énergétiques ;Fin de vie et seconde vie des technologies, réduction de l’impact environnemental des composants des énergies renouvelables ;Systèmes solaires autonomes (Smart Solar Home System) ;Smart grid (à différentes échelles) pour les applications hors réseau;Procédés et équipements pour les usages productifs ;Solutions innovantes pour les usages domestiques prioritaires (cuisson et chaîne de froid) ; Les informations ci-dessous sont provisoires. Des changements peuvent survenir dans l'annonce officielle de l'appel (modalités, pays participants, calendrier). Modalités Les projets financés dans le cadre de cet appel à projets devront correspondre à des coopérations transnationales comportant au moins quatre partenaires de quatre pays différents (deux d'Europe et deux d'Afrique). De plus, chaque consortium devra comprendre une entreprise et un partenaire académique. Pays participants Afrique : Algérie, Egypte et Maroc. Des partenaires publics africain pourront aussi demander un financement (plus d’information à venir dans le texte de l’appel). Europe : Allemagne, Autriche, Belgique, France, Italie, Roumanie Calendrier La soumission des projets se fera en deux étapes qui se clôtureront respectivement le 15 septembre 2022 pour la soumission des pré-propositions et mi-janvier 2023 pour la soumission des proposition complètes....
ANR
Appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle - 2022
Ce Réseau commun permettra de mieux comprendre les besoins dans le domaine de l'Intelligence Artificielle (IA). Les deux gouvernements présenteront conjointement leurs conclusions aux travaux européens et internationaux sur l'IA. Dans ce contexte, un deuxième appel à projets bilatéral visant à encourager les collaborations de recherche franco-allemandes en IA est proposé à la communauté, concernant les domaines applicatifs suivants : Transport et mobilité,Logistique et services,Énergie (en particulier énergie renouvelable),Environnement et protection des ressources,Technologies d’industrie et de production,Société. Cet appel s’adresse à deux types de consortiums différents : TYPE 1 : Sont attendus des projets de recherche d’une durée maximale de quatre ans, entre au moins deux partenaires éligibles respectivement au financement de l’ANR et du BMBF. Pour l’ANR un établissement de recherche et de diffusion de connaissances pour le BMBF un établissement de l’enseignement supérieur ou de recherche. TYPE 2 : Sont attendus des projets de recherche et développement, d’une durée maximale de 4 ans, entre au moins quatre partenaires éligibles respectivement au financement de l’ANR et du BMBF.  Pour l’ANR un établissement de recherche et de diffusion de connaissances et une entreprise. Pour le BMBF un établissement de l’enseignement supérieur ou de recherche et une entreprise. Chaque partie financera l’appel à hauteur de 7 millions d'euros. Le budget demandé pour les projets de type 1 ne doit pas excéder 2, 4 million d’euros et 800 000 euros pour les projets de type 2.  Les propositions de projets conjointes doivent être déposées sur les sites de dépôt de l'ANR et du BMBF....
INCa
IGC
Cet appel à candidatures a pour objectif de labelliser des intergroupes coopérateurs agissant dans le domaine du cancer, ayant ou non fait l’objet d’une précédente labellisation, et de leur apporter un soutien financier accompagnant la labellisation....
ANR
Programme prioritaire de recherche (PPR) sur la résistance aux antibiotiques : Appel à projets « chaires », chercheurs juniors et seniors
Dans ce contexte, des chaires interdisciplinaires junior et senior seront financées pour renforcer la recherche française sur la résistance aux antibiotiques. La priorité sera de recruter des chercheurs dont l'expertise favorisera le développement et l'essor d’excellence dans le domaine de la résistance aux antibiotiques. Un appel à candidatures national a été organisé par l'Inserm en concertation avec les organismes de recherche académique concernés par l'antibiorésistance. Ce nouvel appel, organisé par l'ANR, représente la deuxième étape de sélection pour les postes de chercheurs juniors et seniors. Les candidats sélectionnés lors de la première étape sont maintenant invités à proposer un projet de recherche qui sera évalué par un jury international. Dans le cadre de ce programme prioritaire de recherche français (Programme prioritaire de recherche, PPR) sur la résistance aux antibiotiques (AbR), 7,5 M€ ont été consacrés au soutien de postes de chercheurs seniors (1 M€ chacun) et de postes de chercheurs juniors (500 k€ chacun). Ces appels visent à attirer, sans considération de nationalité, (i) des scientifiques seniors d'excellence, pour développer des projets de recherche multidisciplinaires sur la résistance aux antibiotiques en France, en favorisant une approche One Health lorsque cela est possible ou pertinent. Les candidats visant à intégrer pleinement le système de recherche français sont encouragés. Ces postes seront accueillis dans un laboratoire établi sur le territoire français. (ii) et des scientifiques juniors pour mettre en place et diriger une équipe de recherche au sein d'un laboratoire établi en France et développer des projets d'excellence sur la résistance aux antibiotiques. Le projet de recherche doit également favoriser l'interdisciplinarité et créer une synergie entre les différents types de recherche (fondamentale, environnementale, clinique, translationnelle, de santé publique, etc. en médecine humaine et vétérinaire) chaque fois que cela est pertinent. L'objectif est de stimuler et de soutenir l'émergence d'innovations diagnostiques, préventives et thérapeutiques et de parvenir à une meilleure utilisation des antibiotiques. Le projet de recherche des candidats devra couvrir au moins l'un des 4 thèmes de recherche suivants, pertinents pour les trois secteurs de la santé (humain, animal et environnement) afin de développer des projets de recherche multidisciplinaires sur la résistance aux antibiotiques en France, en favorisant une approche One Health chaque fois que cela est pertinent (voir ci-dessous). Résumé des 4 thèmes de recherche du PPR : Dynamique et contrôle de l'émergence, de la transmission et de la propagation de la résistance aux antibiotiques Optimiser l'utilisation des antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire Déterminants individuels, ethnologiques et sociologiques, économiques, politiques et culturels de la résistance aux antibiotiques Innovation thérapeutique Les projets peuvent commencer dès le 1er trimestre 2023 pour une durée allant de 18 à 60 mois pour les postes seniors et de 48 à 60 mois pour les postes juniors. Le financement est accordé à un projet réunissant un candidat et un établissement d'accueil qui sont considérés comme indissociables pour ce projet. Le financement du projet n'est pas transférable à un candidat de remplacement ni à une institution hôte de remplacement.Seuls les lauréats sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets "Antibiotic resistance Call for junior and senior researcher positions" opéré par l'Inserm, sont invités à soumettre un projet de recherche dans cette deuxième étape de sélection. Le processus d'évaluation sera organisé par l'ANR. Les projets éligibles seront évalués par un comité scientifique indépendant à dimension internationale. Liste indicative des laboratoires et institutions hôtes ...