ANR

L'Agence nationale de la recherche (ANR) est un établissement public à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. L'Agence met en œuvre le financement de la recherche sur projets, pour les opérateurs publics en coopération entre eux ou avec des entreprises. 

L’ANR a été créée en 2005 pour promouvoir la recherche française sur projets, et pour stimuler l’innovation en favorisant l’émergence de projets collaboratifs pluridisciplinaires et en encourageant les collaborations « publics-privés ». Il s’agit également de renforcer le positionnement de la recherche française au niveau européen et mondial. Les missions de l’Agence, définies dans le décret du 1er août 2006 révisé le 24 mars 2014, sont :

  • Financer et promouvoir le développement des recherches fondamentales et finalisées, l’innovation technique et le transfert de technologies ainsi que le partenariat entre le secteur public et le secteur privé
  • Mettre en œuvre la programmation arrêtée par le ministre chargé de la Recherche qui recueille l’avis des ministres exerçant la tutelle d’organismes de recherche ou d’établissements publics d’enseignement supérieur
  • Gérer de grands programmes d’investissement de l’État dans le champ de l’enseignement supérieur et de la recherche, et suivre leur mise en œuvre
  • Renforcer les coopérations scientifiques aux plans européen et international, en articulant sa programmation avec les initiatives européennes et internationales
  • Analyser l’évolution de l’offre de recherche et mesurer l’impact des financements alloués par l’Agence sur la production scientifique nationale

L’action de l’ANR vise ainsi à soutenir l’excellence de la recherche française à des degrés de maturité technologique variés, à soutenir la recherche fondamentale, à encourager les partenariats scientifiques académiques et « publics-privés », et à favoriser les coopérations européennes et internationales. Pour cela, elle propose des appels à projets compétitifs et met en œuvre des processus de sélection rigoureux basés sur l’évaluation par les pairs, qui respectent les principes internationaux en la matière : impartialité, équité de traitement, confidentialité, déontologie, intégrité scientifique, et transparence.  















Filtrer par :
Résultats par page :
ANR
Connectivité écologique pour maximiser la conservation de la biodiversité entre les Aires Marines Protégées du Sud Ouest de l'Océan Indien - SIOMPA 2023
Cette connectivité écologique régit les échanges d'espèces marines qui se déplacent dans des habitats spatialement fragmentés au cours de leurs différentes étapes de vie. La mise en place d'un puissant réseau régional d'AMP permettrait de promouvoir la notion de liaison des actions de gestion ainsi que de développer des initiatives audacieuses pour atteindre les objectifs de conservation. Une connaissance détaillée de la distribution, des mouvements et des interactions des espèces marines avec leur environnement océanique entre différentes aires marines protégées est essentielle pour mettre en œuvre des stratégies efficaces de planification spatiale marine, pour évaluer l'efficacité des aires marines protégées et pour identifier de nouvelles zones à protéger en priorité. Cet appel à projet de recherche collaborative aura pour objectif plus large de soutenir des projets étudiant l'évolution, le fonctionnement et la dynamique des socio-écosystèmes de la région, dans toute leur diversité, et s'appuiera sur un large éventail de disciplines scientifiques (des sciences physiques, biologiques et écologiques aux sciences humaines, sociales et économiques), à travers les questions suivantes : Quel suivi environnemental concerté des AMP de la région ? Comment les écosystèmes de la région sont-ils structurés et/ou connectés ? Quels sont les différents impacts anthropiques sur l'état écologique des écosystèmes et quelles sont les mesures à proposer pour réduire ces impacts ? Quels sont les liens entre l'état écologique des écosystèmes, les mesures de protection et les populations des socio-écosystèmes concernés ? Cet appel à projets de recherche transdisciplinaire entre la France, l'Afrique du Sud et des partenaires régionaux vise à augmenter l'efficacité de la conservation de la biodiversité marine avec les apports de la recherche sur la connectivité et les impacts attendus, notamment, du changement climatique. Cet appel sera soutenu par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), la National Research Foundation (NRF) de l’Afrique du Sud, le Fundo Nacional de Investigação (FNI) du Mozambique, le National Research Fund (NRF) du Kenya, la Tanzania Commission for Science and Technology (COSTECH) et Seychelles. Les partenaires explorent la possibilité d’un soutien de l’Agence Française pour le Développement (AFD) afin de financer d’autres pays de la réunion. Le lancement de cet appel, à travers une seule étape d’évaluation, est prévu pour fin 2022, avec une date limite de soumission des propositions au printemps 2023....
ANR
Technologies quantiques : 4ème appel à projets de l’ERA-NET QuantERA
Cet appel à projets transnationaux, cofinancé par la commission européenne, est divisé en deux thématiques : Quantum Phenomena and Resources (QPR), Applied Quantum Science (AQS). Chaque thématique présente des spécificités dans les attentes vis-à-vis des projets, et celles-ci sont précisées dans le texte de l’appel. La liste des pays partenaires, ainsi que les documents modèles à utiliser pour le dépôt des projets, sont disponibles ici : https://quantera.eu/call-2023/ Les équipes intéressées sont invitées à prendre contact avec des partenaires potentiels et à utiliser l’outil de recherche de partenaires disponible sur la page de l’appel, et/ou publier une manifestation d’intérêt sur cet outil. Avant tout dépôt, les équipes intéressées sont également invitées à consulter les Modalités de participation pour les partenaires sollicitant une aide de l’ANR disponible plus bas sur cette page. Les partenaires des projets sélectionnés seront financés par leurs organismes nationaux de financement respectifs....
ANR
Développement de stratégies, de technologies, de méthodes et d’outils innovants pour le diagnostic et la surveillance de la résistance aux antimicrobiens (DISTOMOS) - JPI AMR 2023)
Alors que la résistance aux antibiotiques serait responsable de la mort de 1.27 millions de personnes en 2019 (Murray et al., 2022), il est désormais urgent de renforcer la surveillance et la prévention dans ce domaine. Cet appel vise à développer des nouvelles stratégies, des nouvelles méthodes et de nouveaux outils de diagnostic et de surveillance, ou à améliorer les méthodes et outils déjà existants, afin de mieux prévenir et contrôler le développement et la transmission de la résistance aux antibactériens et aux antifongiques aussi bien chez l’homme, chez les animaux, chez les plantes, dans l’alimentation et dans l’environnement. Par le biais de cet appel à projets, l’ERA-NET JPIAMR-ACTION vise à soutenir des projets de recherche innovants en rapprochant des partenaires ayant une origine géographique et des expertises différentes et complémentaires afin de lutter contre la résistance aux antimicrobiens. Chaque consortium doit inclure un minimum de 3 participants éligibles au financement et appartenant à 3 pays différents participants à l’appel à projets (Afrique du Sud,Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Espagne, Estonie, France, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Lituanie, Moldavie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède, Suisse) dont au moins 2 pays européens ou associés. Une agence d’aide au développement (SIDA) soutiendra certains pays à indice de développement bas situés en Afrique sub-saharienne. Le nombre maximum de partenaires autorisés dans un consortium (y compris les partenaires non financés) est de 6. Le consortium peut être élargi à 7 partenaires si le responsable scientifique d’un des partenaires est un jeune chercheur, ou si un des partenaires est une entreprise ou si un des partenaires est établi en Lituanie, en Moldavie, en Pologne ou dans un pays à faible niveau de développement. La participation des utilisateurs finaux ou bénéficiaires, des parties prenantes et des entreprises est encouragée. L'ANR financera exclusivement les partenaires français éligibles des projets sélectionnés, à hauteur de 260 000 euros maximum par partenaire (310 000 euros maximum si le partenaire est le coordinateur du projet), et le budget maximum par projet est de 470 000 euros. Le financement sera attribué pour une durée initiale de trois ans maximum. En respect avec les engagements de l’ANR, les participants s’engagent à déposer leurs publications au sein d’archives ouvertes, et à respecter le protocole de Nagoya concernant l’utilisation des ressources génétiques. Les personnes intéressées sont invitées à consulter les documents de l’appel à projets pour plus de détails. ...
ANR
Accroître l'équité en matière de santé par la promotion d'une alimentation saine et de l'activité physique (HealthEquity) – ERA4Health 2023
L'objectif de cet appel est de développer de nouvelles stratégies et des approches ciblées pour identifier, comprendre et modifier les déterminants et les mécanismes des comportements liés à l'alimentation et à l'activité physique ainsi que des comportements sédentaires afin de briser les habitudes des modes de vie malsains et de réduire les inégalités en matière de santé. La recherche doit être ciblée sur les groupes défavorisés sur le plan socio-économique et leur environnement, comme le contexte familial, social, culturel et local, ainsi que les influences numériques. Les candidats doivent définir et justifier clairement leur choix de groupe(s) cible(s). En outre, la stratégie permettant d'atteindre ces groupes cibles doit être innovante et décrite en détail. Seuls les projets transnationaux seront financés. Les conditions suivantes devront s’appliquer pour la composition des consortia : Minimum de trois partenaires éligibles au financement et maximum de cinq partenaires éligibles et appartenant à au moins trois pays différents participant à l’appel.Pas plus de deux partenaires éligibles issus du même pays au sein d’un même consortium.Le consortium peut être élargi à 6 ou 7 partenaires s’il inclut un ou deux partenaires issus des pays suivants : Lettonie, Lituanie, Slovaquie, Turquie.Maximum de deux collaborateurs par consortium. Les collaborateurs sont des partenaires sur fond propre : ce sont des partenaires qui ne demandent pas de financement auprès d’une organisation de financement dans le cadre de l’appel (partenaire issu d’un pays non financé ou ne pouvant être financé selon les règles nationales/régionales des organisations de financement participant à l’appel). L'ANR financera les partenaires français des projets sélectionnés. En respect avec les engagements de l’ANR, les participants s’engagent à déposer leurs publications au sein d’archives ouvertes, et à respecter le protocole de Nagoya concernant l’utilisation des ressources génétiques. ...
ANR
Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense : Maturation et valorisation (ASTRID Maturation) – édition 2023
Le programme ASTRID Maturation est destiné à accompagner la valorisation des travaux scientifiques accomplis dans d’autres dispositifs de soutien à la recherche ayant reçu un soutien financier du Ministère des Armées. Les applications devront intéresser à la fois les domaines civils et militaires. Le programme ASTRID Maturation vise à : Anticiper les démonstrations technologiques et les travaux pré-industriels pouvant concrétiser une innovation scientifique duale, Développer l’attractivité des résultats pour le monde industriel et les investisseurs. Ce dispositif, à l’articulation entre la recherche amont et la recherche technologique, est complémentaire de RAPID et des programmes d’études amont de la DGA (pour ce qui concerne les applications défense) ainsi que d’autres dispositifs d’accompagnement civils. ...
ANR
Appel à projets franco-japonais - Edge Artificial Intelligence - 2023
Cet appel à propositions bilatéral sur Edge IA vise à financer des projets favorisant des collaborations de recherche de haute qualité entre la France et le Japon. La durée des projets est de quatre ans ; les projets doivent s’inscrire dans le cadre d’une collaboration entre quatre partenaires : des établissements d'enseignement supérieur ou de recherche français et japonais et des partenaires industriels pour la recherche et le développement des secteurs applicatifs de Edge IA. Au maximum, trois projets seront financés suite à l’évaluation des candidatures. Les propositions conjointes devront être déposées sur les sites de soumission de l'ANR et de la JST....
ANR
Mécanismes de la Résilience et de la Vulnérabilité face aux facteurs de stress en santé mentale - Appel à projets transnationaux ERA-NET NEURON COFUND 2 - 2023
Les propositions de recherche doivent couvrir au moins un des domaines suivants : Recherche fondamentale impliquant différents aspects de la vulnérabilité et de la résilience en santé mentale tels que la pathogenèse, l'étiologie, la progression, le traitement et la prévention des maladies mentales déclenchées par l’exposition aux facteurs de stress. Ceci inclut le développement des technologies nouvelles, basées sur la connaissance des mécanismes neurobiologiques, avec le potentiel pour réduire l’incidence des maladies mentales et améliorer le pronostique clinique. Recherche clinique visant à mettre au point de nouvelles stratégies de prévention, de diagnostic, de stratification des patients, de thérapie et/ou de réhabilitation des maladies mentales liées à l’exposition aux facteurs de stress. Ceci inclut des propositions visant l’identification des cibles neurobiologiques pour améliorer la résilience....
ANR
Chaires industrielles - 2023
Le programme Chaires Industrielles poursuit un triple objectif : Construire et structurer des projets de recherche scientifique collaborative dans des domaines prioritaires et stratégiques pour les acteurs publics et privés impliqués dans la chaire industrielle, via un partenariat fort et durable. Permettre à des enseignants-chercheurs ou des chercheurs de notoriété internationale, français ou étrangers, en mobilité ou non, de travailler sur un programme de recherche ambitieux, innovant et de portée industrielle indiscutable. Assurer une formation par la recherche, en offrant aux doctorants et post- doctorants l’approche des travaux de recherche menés selon une vision à long terme dans les laboratoires de recherche académique couplée à l’expérience des acteurs du monde économique. Ce programme est ouvert à toutes les thématiques de recherche, sur des sujets définis conjointement par les parties concernées. Un financement sera accordé pour une période maximale de 48 mois, la contribution de l’ANR étant apportée à concurrence de celle des entreprises (apport en numéraire versé à l’établissement d’accueil)....
ANR
Analyses omiques à grande échelle pour l’identification de cibles médicamenteuses dans les maladies neurodégénératives - ERA-NET JPcofuND 2 - 2023
L’objectif de cet appel est de financer des projets de recherche fondés sur des hypothèses ambitieux, novateurs, multidisciplinaires et multinationaux. Les propositions peuvent utiliser des approches variées (clinique, expérimentale, épidémiologique, etc) ainsi que des technologies de pointe et des méthodologies innovantes. Les thèmes de recherche suivants sont attendus dans les propositions : Utiliser le potentiel des modèles animaux et des cohortes disponibles (données, échantillons biologiques) pour réaliser des analyses permettant d’identifier les interactions moléculaires responsables de la pathogenèse. Améliorer la connaissance concernant les facteurs responsables de l’apparition et de la progression des maladies neurodégénératives Enrichir les modèles expérimentaux disponibles avec les connaissances issues des approches multi-omiques Identification de nouvelles cibles médicamenteuses Améliorer la stratification des patients et la définition de la maladie Identification et validation de biomarqueurs pour les maladies neurodégénératives...
ANR
Appel à projets transnationaux : Analyses omiques à grande échelle pour l’identification de cibles médicamenteuses dans les maladies neurodégénératives - ERA-NET JPcofuND 2 (JPND) - 2023
L’objectif de cet appel est de financer des projets de recherche fondés sur des hypothèses ambitieux, novateurs, multidisciplinaires et multinationaux. Les propositions peuvent utiliser des approches variées (clinique, expérimentale, épidémiologique, etc) ainsi que des technologies de pointe et des méthodologies innovantes. Les thèmes de recherche suivants sont attendus dans les propositions : Utiliser le potentiel des modèles animaux et des cohortes disponibles (données, échantillons biologiques) pour réaliser des analyses permettant d’identifier les interactions moléculaires responsables de la pathogenèse.Améliorer la connaissance concernant les facteurs responsables de l’apparition et de la progression des maladies neurodégénératives.Enrichir les modèles expérimentaux disponibles avec les connaissances issues des approches multi-omiques.Identification de nouvelles cibles médicamenteuses.Améliorer la stratification des patients et la définition de la maladie.Identification et validation de biomarqueurs pour les maladies neurodégénératives....
ANR
Recherche Hospitalo-Universitaire en santé (RHU) - Appel à projets - Vague 6 – Edition 2023
L'appel à projets RHU vise à créer un écosystème conduisant à l’établissement d’un partenariat durable et productif entre équipes académiques et industrielles. Elle souhaite soutenir des projets de recherche avec un fort potentiel de transfert rapide vers l'industrie ou vers la société. Le transfert pourra concerner notamment le développement de dispositifs médicaux, de biomarqueurs à visée thérapeutique ou diagnostique, de plateformes technologiques, de bio-informatique ou de biologie des systèmes. Les candidats à ce sixième appel à projets RHU devront donc démontrer une expertise reconnue pour les recherches pré-cliniques, la physiopathologie, la création et l’étude de systèmes modèles cellulaires ou animaux, l’identification et la validation de cibles thérapeutiques et de biomarqueurs. Ils devront également posséder un savoir-faire de haut niveau pour la constitution et l’exploitation de cohortes de patients richement documentées, hautement stratifiées, associées à des centres de ressources biologiques, et rapidement disponibles pour des études cliniques. Les projets devront être portés par des équipes reconnues pour l’excellence de leurs approches méthodologiques et pour la réalisation d’études cliniques. Ils devront disposer de structures hospitalières spécialement destinées à la recherche et avoir accès à des plateformes technologiques de biologie et d’imagerie performantes garantissant la production de données dont la qualité est garantie par des procédures standardisées. Ils devront en outre disposer de systèmes d’information assurant la traçabilité des données collectées et l’inter-opérabilité entre les différents centres participants. Enfin, ils devront proposer un guichet unique pour des partenariats industriels afin d’assurer un transfert rapide des innovations scientifiques vers la pratique des soins. L'objet du partenariat académique-entreprise en liens étroits avec les partenaires socio-économiques : doit permettre de dépasser la logique organique (organisme / institutions) en décloisonnant les structures (organismes publics / entreprises privées / collectivités territoriales), devrait être un marqueur du retour économique ou sociétal fort des projets soutenus. Les projets retenus seront financés pour une durée de 5 ans maximum et pourront bénéficier d'un financement d'un montant de 4 à 10 M€. Le financement de ces projets doit permettre d'assurer une dynamique du continuum de la recherche fondamentale à la recherche clinique, de dynamiser le transfert de la recherche publique vers l'industrie et d’améliorer efficacement la prise en charge des patients. Le projet doit associer au moins un partenaire appartenant à chacune des catégories suivantes : organisme de recherche (université, organisme national…), établissement de santé, entreprise. Les projets seront sélectionnés par un jury international opérant en toute indépendance....
ANR
Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense (ASTRID) - Edition 2023
ASTRID vise à soutenir des projets à caractère fortement exploratoire et innovant, pour une durée de 18 à 36 mois. Le montant maximum de l’aide allouée est limité à 400 k€. La nature des travaux de recherches est spécifiquement duale (retombées éventuelles à la fois civiles et militaires). Un large éventail de thématiques scientifiques peut être soutenu parmi les disciplines suivantes : Ingénierie de l’informationRobotiqueCybersécuritéFluides, structuresOndes acoustiques et radioélectriquesNanotechnologies, capteurs et composantsPhotoniqueMatériauxMatériaux énergétiques et énergieBiologie, santé, NRBCHommes et systèmesSciences humaines et sociales appliquéesGénie maritime – géoscienceIntelligence artificielle Les suites de ces projets pourront être accompagnés par le programme ASTRID Maturation ou d’autres dispositifs de financement de l’AID tels que RAPID ou les contrats d’études amont. ...