Appel à projets internationaux entre l’Europe et la Chine dans le cadre de l’ERA-NET Cofund Urban Accessibility and Connectivity (EN-UAC)

Statut :
En cours
Ouverture :
15 mars 2022
Clôture :
13 sept. 2022
Contexte Dans le contexte du défi de l’urbanisation globale, la NFSC et la JPI Urban Europe ont engagé un travail commun pour aboutir à un programme de coopération sur le long terme dans le domaine de l’urbanisation durable. Cette coopération se base sur l’agenda de la recherche stratégique et de l’innovation (SRIA) de la JPI Urban Europe et du 13ème plan quinquennal de la NSFC. Un premier appel entre les deux parties a eu lieu en 2018. Il s’agit ici du deuxième appel entre la JPI Urban Europe et la NSFC s’inscrivant en tant qu’appel additionnel de l’ERA-NET Cofund Urban Accessibility and Connectity (EN-UAC). Dans le domaine de l’accessibilité et de la connectivité urbaine, l’ERA-NET Cofund EN-UAC vise à aider à répondre aux besoins des autorités municipales par des appels à projets de recherche et d’innovation, dans le but de développer des politiques de mobilité urbaine plus durable. Objectifs de l’appel à projets Cet appel vise à soutenir une large sélection de projets de recherche et d’innovation avec un fort impact scientifique et sociétal. Il cherche à :
  • mobiliser une très large gamme de disciplines scientifiques, notamment dans des projets interdisciplinaires traitant des défis actuels en matière de transport et de logistique, de mobilité et de durabilité urbaine. Les disciplines peuvent inclure, sans s'y limiter, la gestion, l'économie, le génie civil et industriel, la recherche opérationnelle, la psychologie, l'informatique, la géographie, la sociologie et l'urbanisme.
  • favoriser les collaborations entre les divers types de partenaires : établissements de recherche publique, établissement de recherche privée, entreprises, villes/municipalités/régions, ONG…
  • impliquer des praticiens (partenaires qui mettent en pratique sur le terrain les résultats issus de la recherche) au sein des consortia afin d’assurer un meilleur transfert des résultats de la recherche vers les acteurs de la transition urbaine.
Thématiques de l’appel à projet Une proposition doit aborder au moins un thème de l’appel mais peut être liée à une combinaison des deux si elle traite un sujet transversal :
  • Thème 1 : Logistique urbaine durable à l’ère du numérique
Les opérations de transport et de logistique urbains font partie de chaînes d'approvisionnement complexes qui répondent aux besoins quotidiens de milliards d'habitants des villes. Alors que la population mondiale migre de plus en plus vers les villes, que celles-ci s'étendent en termes de population et d'espace et que les produits agricoles, de construction et manufacturés proviennent de plus en plus loin, les systèmes de transport et de logistique urbains font désormais partie de systèmes d'approvisionnement de plus en plus longs et lents à réagir. Parallèlement, les systèmes de transport et de logistique au sein des villes sont de plus en plus fragmentés et réactifs.
  • Thème 2 : La mobilité urbaine neutre en carbone
Les problèmes urbains de longue date liés au transport comprennent la congestion du trafic, l'empreinte carbone, la pollution de l'air et du sol, la sécurité routière et la consommation d'espace. Dans un contexte de croissance et d'expansion des entités urbaines, la plupart de ces problèmes demeurent, mais plusieurs paramètres clés du développement urbain sont actuellement remis en question, secoués par des tendances sociétales incertaines, des habitudes de travail et de nouvelles technologies, ce qui appelle un effort de recherche renouvelé. Pour répondre aux problèmes environnementaux et sociétaux actuels auxquels nous sommes confrontés, nous devons trouver un modèle alternatif à celui de l'étalement urbain et de la voiture, dont les performances sont négatives au regard de la plupart des indicateurs de développement urbain durable. On invite le lecteur intéressé par cet appel à projets à lire attentivement le texte de l’appel ainsi que l’annexe pour les participants français disponible sur cette page.  Participation à l’appel à projets Les agences de financement nationales de huit pays européens participent à l’appel à projets en partenariat avec la Fondation des sciences naturelles de Chine (NFSC) : la Belgique, le Danemark, la France, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, la Slovénie et la Suède. Les projets financés dans le cadre de cet appel devront être soumis par des consortia composés d’au moins deux partenaires européens, éligibles à un financement, issus de deux pays européens participant à l’appel. D’autre part, le consortium doit être composé d’au moins deux, maximum trois, partenaires chinois (issus de différentes entités d’appartenance et dont l’un est le déposant principal de la pré-proposition et de la proposition auprès de la NSFC). Un consortium doit comporter au moins un partenaire représentant les « urban public authority » (collectivités territoriales : communes, départements, régions, collectivités à statut particulier, collectivités d'outre-mer, EPCI, groupement de collectivités ...). Au sein de chaque consortium sélectionné, le financement des chercheurs participants sera assuré par leurs organismes de financement nationaux respectifs, selon leurs termes et leurs conditions de financement. Ainsi, l’ANR ne financera que les équipes françaises.

Voir l'appel sur le site du partenaire :