Appel à projets transnational sur "Soutenir la protection de la biodiversité et des écosystèmes dans les zones terrestres à maritimes" - Biodiversa+ 2021-2022

Statut :
En cours
Ouverture :
13 oct. 2021
Clôture :
14 avr. 2022
Cet AAP, cofinancé par la Commission Européenne*, réunit 45 organismes de financement provenant de 33 pays : Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Israël, Italie (incl. Province de Bolzano/Bozen), Latvia, Lituanie, Moldavie, Maroc, Norvège, Pologne, Portugal (incl. Açores), Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Taïwan, Pays-Bas, Tunisie et Turquie. Veuillez noter que le cofinancement par la Commission Européenne (et possiblement par d’autres organismes de financement) dépend de la signature d’un “Grant Agreement” avec la Commission Européenne. Cet appel est une opportunité pour contribuer à faire progresser la connaissance et à concevoir une gestion de la biodiversité plus efficace en renforçant les fondements scientifiques en matière de biodiversité et de protection des écosystèmes.
  • Il vise à soutenir des projets de recherche transnationaux (durée de 3 ans) axés sur les mesures concernant les aires protégées (y compris les aires protégées désignées au niveau national), les mesures de conservation intégrées par zone conciliant conservation et utilisation durable de la biodiversité et des services écosystémiques (y compris dans les paysages terrestres et marins utilisés pour produire de la nourriture et des fibres), ainsi que des mesures contribuant à protéger efficacement les espèces dans la nature.
  • Il couvre tous les environnements, c'est-à-dire terrestres, d'eau douce et marins. Il couvre également la recherche sur la conservation de la biodiversité dans les régions ultrapériphériques (RUP) et les pays et territoires d'outre-mer (PTOM) de l'UE.
  • Il repose sur trois thèmes non-exclusifs
    • THEME 1 – Connaissance pour identifier les zones de conservations prioritaires, établir des réseaux écologiques efficaces et résilients, améliorer la protection des espèces et préserver la diversité génétique. 
    • THEME 2 – Avantages et coûts multiples de la biodiversité et de la protection des écosystèmes : synergies et compromis 
    • THEME 3 – Une gestion efficace et une gouvernance équitable pour obtenir des résultats de conservation audacieux
Les projets traitant de différents aspects issus de plusieurs thèmes sont encouragés. Cet appel est focalisé sur la protection de la biodiversité dans la nature. Cela n’implique pas, par exemple, les efforts effectués pour la restauration d’habitats et d’espèces ou de conservation ex-situ. Seuls les projets transnationaux seront financés : chaque consortium devra inclure des équipes provenant d’au moins trois pays différents participant à l'appel (incluant au minimum deux États membres ou pays associés de l’Union européenne). Le budget global indicatif de l’appel est de plus de 40 millions d’euros. L'ANR contribuera à l’AAP avec un montant maximum de 2 millions d’euros. L’évaluation et la sélection des projets se dérouleront de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d'un processus d'évaluation par les pairs, basé sur des critères d’excellence scientifique mais aussi de pertinence politique et/ou sociétale et d’intégration des parties prenantes. Bien que les candidatures soient soumises conjointement par les partenaires de recherche de plusieurs pays, chaque partenaire sera financé par l’organisme de financement de son pays ou de sa région. Les candidats français sont donc soumis aux règles d’éligibilité de l’ANR. Nous vous invitons donc à lire également avec attention les « Modalités de participation pour les partenaires sollicitant une aide de l’ANR » et le règlement financier de l’ANR. Les pré-propositions et propositions complètes – rédigées en anglais – doivent être déposées électroniquement sur la plateforme de dépôt, l’EPSS (« Electronical Proposal Submission System »). Vous trouverez des instructions pour le dépôt électronique sur le site de Biodiversa+.