Gérer, produire et valoriser les biomasses : une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique

Statut :
En cours
Ouverture :
6 oct. 2021
Clôture :
16 déc. 2021

Vous êtes une équipe de recherche, une entreprise ou une bureau d’études intervenant dans le domaine de la bioéconomie.   

Vous êtes associés dans un consortium regroupant les acteurs pertinents pour assurer l’opérationnalité des résultats et contribuer au transfert ultérieur des connaissances, méthodes ou outils acquis dans les thématiques de l’appel.

Votre projet concerne des recherches visant à soutenir un développement durable de la bioéconomie en réponse aux enjeux de la transition écologique autrement dit d’articuler (1) l’accompagnement des filières de production et de valorisation de biomasses avec (2) la réduction des impacts environnementaux et la prise en compte des services rendus par les écosystèmes.

L’ADEME lance la quatrième édition de GRAINE visant à soutenir soutenir un développement durable de la bioéconomie en réponse aux enjeux de la transition écologique autrement dit d’articuler (1) l’accompagnement des filières de production et de valorisation de biomasses avec (2) la réduction des impacts environnementaux et la prise en compte des services rendus par les écosystèmes.

L'appel à projets est ouvert en 2 phases :

  • Phase 1 : Appel à projets avec une clôture le 16 décembre 2021 à 15h.
  • Phase 2 : Appel à projets finalisés avec une clôture prévue fin mars 2022.

Pour plus d'informations 2 webinaires seront organisés, où l'équipe ADEME vous présentera les attendus de l'appel et répondra à vos questions.

Webinaire 1 : le jeudi 14 octobre 2021 de 10h à 11h - lien de connexion  https://ademe.zoom.us/j/93903343698

Webinaire 2 : le lundi 8 novembre 2021 de 10h à 11h - lien de connexion https://ademe.zoom.us/j/97103316865

 

L’appel à projets est structuré autour de trois grands axes :

  • L’axe 1 « Systèmes éco-efficients de production, transformation et valorisation des biomasses » vise le développement de solutions techniques pour une économie circulaire des biomasses (alimentaires et non alimentaires).
  • L’axe 2 « Evaluation de la durabilité et articulation des productions et usages de la biomasse » vise le développement de méthodes et d’outils pour une approche systémique et durable de la gestion des biomasses au sein des filières et des territoires.
  • L’axe 3 « Accompagnement au changement et instruments de politique publique pour une bioéconomie durable » vise à identifier et analyser les leviers, accompagnements et apprentissages nécessaires pour favoriser la transition.

Cet appel constitue également une contribution à la mise en œuvre de l'Accord de Paris (COP 21) qui vise notamment à limiter la hausse de la température moyenne à la surface du globe à1,5°C, à atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) : réduire l'empreinte carbone de la consommation des Français et la neutralité carbone à l'horizon 2050, c'est-à-dire trouver un équilibre entre les émissions de l’Homme et la capacité des écosystèmes à absorber du carbone. Les solutions développées doivent ainsi intégrer la nécessaire adaptation des secteurs de la bioéconomie aux changements globaux, en limitant leur vulnérabilité et en augmentant leur résilience.

Les projets attendus

  • devront s’inscrire dans un ou plusieurs axes ou plusieurs sous-axes de l’APR décrit ci-dessus;
  • porteront en priorité sur des recherches à visée opérationnelle impliquant les acteurs pertinents des sphères économique, académique ou publique, tandis que les projets à caractère essentiellement fondamental sont exclus de cet appel à projets ;
  • privilégieront un ancrage territorial, lorsque cela sera pertinent ;
  • seront collaboratifs et associeront au moins un partenaire de recherche (public ou privé dont département R&D d’un partenaire privé);
  • viseront un programme de travail sur une durée maximale de 3 ans, en cas de besoin d’une durée supérieure, le consortium devra justifier sa demande au regard des objectifs scientifiques et techniques du projet.

Les éléments suivants sont à prendre en considération avant de télédéposer un projet :

  • La plateforme nécessite la création d’un compte utilisateur avant le dépôt,
  • Le projet peut être déposé en plusieurs étapes (il n’est pas nécessaire de tout remplir en une fois)
  • Le dépôt complet d’un projet peut nécessiter une durée importante en fonction du nombre de partenaires impliqués. Il faut donc impérativement anticiper le dépôt.
  • Le titre, la composition du consortium et le résumé (non confidentiel) du projet seront utilisés pour solliciter des évaluateurs, il faut donc y porter une attention toute particulière. Ces éléments pourront également être publiés par l’ADEME si le projet est retenu.
  • Il est important de ne pas omettre de compléter le tableau des experts proposés/refusés.
  • Si des éléments identifiés comme obligatoires sont manquants, le dossier ne peut être validé et donc ne peut être considéré comme dûment déposé.

Respecter impérativement le nombre maximal de pages indiqué dans le document word à compléter. L’évaluation du dossier tiendra compte du respect de cette recommandation.