Recherches portant sur le développement de stratégies thérapeutiques innovantes dans le cadre des maladies cardiovasculaires (CARDINNOV) – ERA4Health 2023

Statut :
À venir
Ouverture :
15 déc. 2022
Clôture :
28 févr. 2023
Les avancées des thérapies pour les maladies cardiovasculaires sont actuellement limitées dans la mesure où peu d’études s’intéressent aux voies de signalisation nouvelles et non redondantes, impliquées dans le déclenchement ou la progression de la maladie. Par conséquent, il existe un réel besoin de créer de nouveaux concepts pour des soins adaptés dans le cadre des maladies cardiovasculaires. En particulier, les futures recherches devront viser des études translationnelles permettant de découvrir de nouvelles voies pathophysiologiques responsables de maladies cardiovasculaires et des solutions thérapeutiques appropriées. L’objectif de cet appel est de permettre aux scientifiques de différents pays de construire une collaboration efficace sur des projets de recherche interdisciplinaires fondés sur la complémentarité et le partage d’expertise dans domaine des maladies cardiovasculaires avec une réelle approche de recherche translationnelle. Plus précisément, un engagement réciproque entre les différents acteurs de la recherche académique, les prestataires de soins, les entreprises ainsi que les organisations de patients favorisera le développement de stratégies de recherche efficaces. Cet appel favorise les coopérations transnationales et ouvrira la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques pour les patients en Europe et à travers le monde.  Les propositions devront porter sur des sujets de recherche sur l’une ou les deux thématiques suivantes :
  1. Réparation et/ou régénération du cœur et/ou des vaisseaux sanguins Les propositions devront porter sur : 
    • L’identification d’approche intégrative, et pertinente d’un point de vue clinique, au niveau moléculaire et cellulaire et/ou le lien entre ces deux niveaux. Les propositions devront s’intéresser aux mécanismes peu connus tels que la réaction inflammatoire, l’accumulation amyloïde, les mécanismes de réparation endogènes, les mécanismes liés à la thrombo-embolie et/ou liés au compartiment macrovasculaire et au système nerveux autonome (liste non exhaustive).
    • Et/ou le développement d’approches cellulaires et non-cellulaires en combinaison avec des biomatériaux bioactifs / patchs ou greffes biogéniques. 
  2. Insuffisance cardiaque chronique et fibrillation auriculaire Les propositions devront porter sur le développement de stratégies thérapeutiques permettant de rétablir la pathophysiologie responsable de l’insuffisance cardiaque chronique (en particulier à fraction d’éjection préservée), de la fibrillation auriculaire et/ou des deux maladies. Les stratégies thérapeutiques devront tenir compte des comorbidités des patients et de leur traitement potentiel.
Exclusion : Pour les deux thématiques, les recherches sur la thérapie cellulaire doivent porter strictement sur des approches nouvelles et innovantes. Les pays et régions participants à cet appel à projets sont les suivants : Autriche, Belgique (incluant la Wallonie, Bruxelles et la Flandre), France, Israël, Italie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Espagne (incluant la région d’Andalousie), Taïwan, les Pays-Bas (à confirmer), la Turquie.  Les propositions de recherche pourront être soumises par des participants appartenant à l’une des catégories suivantes (l’éligibilité des partenaires peut varier selon les règles nationales/régionales) : recherches académique et clinique, entreprises et/ou intervenants opérationnels. Seuls les projets transnationaux seront financés. Les conditions suivantes devront s’appliquer pour la composition des consortia :
  • Minimum de trois partenaires éligibles au financement et maximum de cinq partenaires éligibles et appartenant à au moins trois pays différents participant à l’appel.
  • Pas plus de deux partenaires éligibles issus du même pays au sein d’un même consortium.
  • Maximum de deux collaborateurs par consortium. Les collaborateurs sont des partenaires sur fond propre : ce sont des partenaires qui ne demandent pas de financement auprès d’une organisation de financement dans le cadre de l’appel (partenaire issu d’un pays non financé ou ne pouvant être financé selon les règles nationales/régionales des organisations de financement participant à l’appel).

Voir l'appel sur le site du partenaire :