Programme prioritaire de recherche (PPR) sur la résistance aux antibiotiques : Appel à projets « chaires », chercheurs juniors et seniors

Statut :
En cours
Ouverture :
8 juin 2022
Clôture :
5 sept. 2022
Dans ce contexte, des chaires interdisciplinaires junior et senior seront financées pour renforcer la recherche française sur la résistance aux antibiotiques. La priorité sera de recruter des chercheurs dont l'expertise favorisera le développement et l'essor d’excellence dans le domaine de la résistance aux antibiotiques. Un appel à candidatures national a été organisé par l'Inserm en concertation avec les organismes de recherche académique concernés par l'antibiorésistance. Ce nouvel appel, organisé par l'ANR, représente la deuxième étape de sélection pour les postes de chercheurs juniors et seniors. Les candidats sélectionnés lors de la première étape sont maintenant invités à proposer un projet de recherche qui sera évalué par un jury international. Dans le cadre de ce programme prioritaire de recherche français (Programme prioritaire de recherche, PPR) sur la résistance aux antibiotiques (AbR), 7,5 M€ ont été consacrés au soutien de postes de chercheurs seniors (1 M€ chacun) et de postes de chercheurs juniors (500 k€ chacun). Ces appels visent à attirer, sans considération de nationalité, (i) des scientifiques seniors d'excellence, pour développer des projets de recherche multidisciplinaires sur la résistance aux antibiotiques en France, en favorisant une approche One Health lorsque cela est possible ou pertinent. Les candidats visant à intégrer pleinement le système de recherche français sont encouragés. Ces postes seront accueillis dans un laboratoire établi sur le territoire français. (ii) et des scientifiques juniors pour mettre en place et diriger une équipe de recherche au sein d'un laboratoire établi en France et développer des projets d'excellence sur la résistance aux antibiotiques. Le projet de recherche doit également favoriser l'interdisciplinarité et créer une synergie entre les différents types de recherche (fondamentale, environnementale, clinique, translationnelle, de santé publique, etc. en médecine humaine et vétérinaire) chaque fois que cela est pertinent. L'objectif est de stimuler et de soutenir l'émergence d'innovations diagnostiques, préventives et thérapeutiques et de parvenir à une meilleure utilisation des antibiotiques. Le projet de recherche des candidats devra couvrir au moins l'un des 4 thèmes de recherche suivants, pertinents pour les trois secteurs de la santé (humain, animal et environnement) afin de développer des projets de recherche multidisciplinaires sur la résistance aux antibiotiques en France, en favorisant une approche One Health chaque fois que cela est pertinent (voir ci-dessous). Résumé des 4 thèmes de recherche du PPR :
  • Dynamique et contrôle de l'émergence, de la transmission et de la propagation de la résistance aux antibiotiques 
  • Optimiser l'utilisation des antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire 
  • Déterminants individuels, ethnologiques et sociologiques, économiques, politiques et culturels de la résistance aux antibiotiques 
  • Innovation thérapeutique
Les projets peuvent commencer dès le 1er trimestre 2023 pour une durée allant de 18 à 60 mois pour les postes seniors et de 48 à 60 mois pour les postes juniors. Le financement est accordé à un projet réunissant un candidat et un établissement d'accueil qui sont considérés comme indissociables pour ce projet. Le financement du projet n'est pas transférable à un candidat de remplacement ni à une institution hôte de remplacement.Seuls les lauréats sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets "Antibiotic resistance Call for junior and senior researcher positions" opéré par l'Inserm, sont invités à soumettre un projet de recherche dans cette deuxième étape de sélection. Le processus d'évaluation sera organisé par l'ANR. Les projets éligibles seront évalués par un comité scientifique indépendant à dimension internationale. Liste indicative des laboratoires et institutions hôtes

Voir l'appel sur le site du partenaire :