Appel à projets Exploitation scientifique des données des infrastructures de recherche - ESDIR 2022

Statut :
En cours
Ouverture :
25 mai 2022
Clôture :
12 sept. 2022
La France investit des budgets importants dans le développement et la mise en œuvre de grandes infrastructures de recherche, que ce soit à l’échelle nationale ou dans le cadre de grandes coopérations internationales. Ces budgets servent essentiellement aux investissements initiaux ainsi qu’aux financements des campagnes de mesure ou d’expérimentation. Cependant, contrairement à d’autres pays, la France n’a pas mis en place de soutiens spécifiques pour l’exploitation scientifique des données obtenues dans le cadre de l’utilisation de ces infrastructures. Pour combler cette lacune, il a été décidé de créer, dès 2022 sous la forme d’appel à projets pilote, un dispositif de soutien plus adapté aux projets visant l’exploitation scientifique des données issues des infrastructures de recherche de la feuille de route. Périmètre et objectifs scientifiques Ce premier appel à projets ESDIR 2022 est limité aux deux infrastructures de recherche et aux sujets suivants :
  • Axe 1 : la Flotte Océanographique Française (FOF) Les propositions peuvent porter sur l’ensemble des thématiques scientifiques. Les propositions doivent porter uniquement sur l’exploitation des données acquises par les projets scientifiques sélectionnés par la Commission Nationale Flotte Hauturière (CNFH) dont au moins une mission de la campagne s’est déroulée en 2021. 
  • Axe 2 : le Grand Collisionneur de Hadrons (LHC) du CERN Les propositions doivent porter exclusivement sur les champs thématiques suivants : 
    • La compréhension du mécanisme de brisure de la symétrie électrofaible au sens large, par exemple la détermination des couplages du boson de Higgs et de son auto-couplage ; 
    • La recherche d’une nouvelle physique au-delà du Modèle Standard, par une approche directe de recherche de nouvelles particules ou par une approche indirecte de mesures de précision.
En sus des activités d’analyse de données, les projets pourront comporter des travaux connexes visant à mieux exploiter les données brutes du détecteur (caractérisation et amélioration des performances sur les objets de physique) ainsi que les développements de logiciels afférents. Le second appel pilote ESDIR (ESDIR 2023) se focalisera également sur deux types d’infrastructures de recherche : la FOF (seconde vague) d’une part, et des observatoires d’astronomie ou astrophysique au sol d’autre part. Les périmètres exacts seront déterminés dans l’appel concerné.

Voir l'appel sur le site du partenaire :